Enquête sur l’insertion des diplômés de 173 Grandes écoles

0

Résultat de l’enquête sur l’insertion des diplômés des 173 Grandes écoles françaises

La 24e enquête sur l’insertion des jeunes diplômés menée par la Conférence des grandes écoles révèle des indicateurs d’insertion en progression.

Des indicateurs en progression pour 2016

Malgré la crise de 2008, les diplômés des Grandes écoles ont remarquablement résisté avec des taux d’insertion restés stables et à un très haut niveau au cours des dernières années. Cette année, les indicateurs d’insertion de la dernière promotion sont en nette progression et confortent l’amélioration déjà constatée l’année dernière.

  • Un taux net d’emploi à 6 mois qui grimpe de près de trois points par rapport à 2015
    Le taux net d’emploi s’établit à 83,1% pour la dernière promotion (contre 80,6% l’an dernier). Ce chiffre atteint plus de 93 % 12 à 18 mois après le diplôme et plus de 95 % 24 à 30 mois après.
  • Des salaires en euros courants qui poursuivent leur tendance à la hausse
    Sur l’ensemble des diplômés 2015 des Grandes écoles, les salaires bruts annuels moyens d’entrée dans la vie active progressent par rapport à l’année dernière et confirment la tendance haussière sur 10 ans en euros courants.

salaire annuel moyen des jeunes diplômés

À l’heure où le Contrat de travail à durée indéterminée (CDI) est en débat, et que plus de 90 % des embauches réalisées en 2013 l’ont été sous forme de CDD ou d’intérim (source: étude Ministère du travail – juillet 2014), 76,9 % des diplômés de Grandes écoles sont engagés en CDI contre 73,8% en 2015 soit une hausse de plus de trois points. La part des emplois avec statut cadre est quant à elle très stable à plus de 85%.

Les stages et l’apprentissage, véritables tremplins vers l’entreprise

  • Le stage de fin d’études : voie d’accès n°1 au marché de l’emploi
    Le stage de fin d’études est plus que jamais la voie privilégiée par les diplômés pour accéder à l’emploi. Ils sont 30 % à trouver leur premier emploi par ce biais.
  • L’apprentissage dans les Grandes écoles : une insertion professionnelle réussie
    Pour la première fois, la CGE a pu isoler des statistiques sur la population d’apprentis en contrat d’apprentissage parmi les diplômés qui représentent 13 % des répondants : le taux net d’emploi est supérieur à celui de l’ensemble des diplômés. Près de 35 % des apprentis ont été embauchés dans l’entreprise dans laquelle ils ont réalisé leur apprentissage.

Une enquête effectuée sur de plus vastes populations

L’enquête a été adressée à 185 écoles de la CGE, 173 d’entre elles ont participé. Le nombre de répondants à l’enquête appartenant aux deux dernières promotions continue de croître et le taux de réponse se maintient à 66,4 %.
Pour la première fois, l’enquête a été réalisée auprès de trois promotions (contre deux précédemment) la promotion 2015 (enquête réalisée entre 0 et 6 mois après la sortie de l’école), la promotion 2014 (entre 12 et 18 mois après la sortie d’école) et la promotion 2013 (entre 24 et 30 mois après la sortie d’école).
Pour la première fois également, des statistiques ont été réalisées auprès des apprentis diplômés des Grandes écoles qui représentent environ 13 % des diplômés.

Infographie de l’insertion des diplômés des Grands Écoles

infographie de l'insertion professionnelle des jeunes diplômés

Télécharger l’infographie (PDF)

L’intégralité de cette enquête sur l’insertion professionnelle des jeunes diplômés est librement téléchargeable depuis le site de la Conférence des Grandes Écoles :  télécharger l’enquête

Source : Conférences des Grandes Écoles www.cge.asso.fr

FORUM : déposer un message