ANNONCER UN RECRUTEMENT RÉFÉRENCER UNE FORMATION

Chargé d’études plans de gestion de cours d’eau H/F

RECRUTEMENT CLOS

Le Syndicat mixte d’Aménagement et valorisation du bassin de la Somme (AMEVA) en région Picardie recrute un Chargé d’études  H/F plans de gestion de cours d’eau

Mission en CDD de 6 mois. Date limite de candidature : 30 juin 2014

1. CONTEXTE

Le Syndicat mixte AMEVA a été créé en réponse aux inondations de 2001 et a été reconnu, depuis mai 2013, Etablissement Public Territorial de Bassin. Il regroupe les collectivités gestionnaires des cours d’eau et des milieux aquatiques du bassin versant de la Somme. Il compte notamment parmi ses membres le Conseil Général d la Somme, le Conseil Général de l’Aisne, 30 EPCI, 13 Associations Syndicales de riverains et 35 communes.
Le Syndicat mixte a pour mission principale d’organiser, dans le respect du milieu naturel et des procédures réglementaires, la mise en cohérence des travaux nécessaires à la protection des personnes et des biens contre les conséquences des inondations, ainsi que la restauration et la gestion des milieux aquatiques. Au-delà de la problématique inondation, l’action de l’AMEVA s’inscrit aujourd’hui dans une démarche de gestion globale de l’eau à l’échelle d’un territoire cohérent.

Les Plans de Gestion s’inscrivent dans le champ d’application de la loi Barnier du 2 février 1995 et de la circulaire du 6 mai 1995 relatives au renforcement de la lutte contre les inondations et à l’entretien des cours d’eau. Elles visent également la reconquête et la préservation des milieux aquatiques.
Ces études répondent en ce sens aux objectifs des documents cadres tels que le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) Artois Picardie ; le Plan Départemental pour la Protection du milieu aquatique et la Gestion des ressources piscicoles (PDPG) ou encore la Directive Cadre Européenne sur l’Eau (2000/60/CE) du 23 Octobre 2000 fixant l’atteinte du bon état écologique des masses d’eau pour l’horizon 2015.

L’élaboration de plans de gestion et des dossiers administratifs associés (Loi sur l’Eau, DIG) est une compétence optionnelle du Syndicat Mixte AMEVA (Paragraphe B de l’article 2 des statuts). Conduit majoritairement en régie, ce type d’étude est réalisé à la demande des maîtres d’ouvrage sur la base du volontariat.
Au-delà de la mutualisation de moyens, cette compétence permet à l’AMEVA de maitriser toutes les étapes préalables à la mise en œuvre de programmes de restauration et d’entretien de cours d’eau et de veiller à leur cohérence à l’échelle du bassin versant de la Somme.

Les plans de gestion de cours d’eau (défini par l’article L.215-15 du Code de l’Environnement) se composent de :
– D’un état des lieux du réseau hydrographique comprenant une expertise des différents compartiments du cours d’eau (lit, état des berges et des ripisylves, définition des habitats aquatiques,…), des problématiques (risque d’inondations, cloisonnement par les ouvrages, rejets,…) et des usages (agriculture, pêche, chasse, pisciculture,…).
– D’une synthèse des enjeux et des problématiques identifiées (mise en place de données cartographiques, analyse du diagnostic réalisé…)
– D’un programme pluriannuel de travaux répondant aux enjeux identifiés. Il comprend le descriptif des opérations projetées, un calendrier d’intervention, un estimatif financier et un plan de financement prévisionnel.
Certains des plans de gestion arrivant à échéance doivent faire l’objet d’un renouvellement.

2. MISSION

L’objet de la mission consiste, sous l’autorité du Directeur, à assister le chargé d’études dans le renouvellement des plans de gestion se décomposant de la manière suivante :

  • Synthèse du précédent programme : bilan des travaux réalisés, analyse critique, rédaction d’un rapport de synthèse
  • Mise à jour du diagnostic : remise à jour des connaissances du domaine d’étude, relevés de terrain complémentaires, définition des objectifs et orientations du nouveau programme ;
  • Elaboration d’un programme quinquennal de travaux : programmation, évaluation du coût des interventions et plan de financement, cartographie des travaux, rédaction d’un recueil de fiches techniques ;
  • Montage des dossiers réglementaires : mise à jour du recueil des propriétaires, rédaction du dossier Loi sur l’eau et d’autorisation du programme, évaluation préliminaire des incidences sur le réseau Natura 2000.

3. QUALIFICATIONS REQUISES

– Niveau BAC +2 / BAC +5 eau environnement,
– Spécialisation et expérience professionnelle dans le fonctionnement et la gestion des milieux aquatiques,
– Maîtrise des logiciels de SIG (MapInfo…) et bureautique (Word, Excel, PowerPoint,…),
– Bonnes capacités rédactionnelles, d’analyse et de synthèse.

CANDIDATS : pour tous renseignements sur une formation ou annonce de recrutement publiée sur ce site, contacter directement l'établissement ou l'organisme mentionné, Orientation Environnement ne gérant pas les candidatures.

Commentaires fermés.