Stage Étude des interactions entre cochons domestiques et sauvages

RECRUTEMENT CLOS

Sujet du stage H/F proposé par le CIRAD : étude sur les interactions entre cochons domestiques et sauvages à l’interface faune-bétail : éclairage sur le rôle potentiel du potamochère (Potamochoerus larvatus) dans l’épidémiologie de la Peste Porcine Africaine (PPA)

Lieu de stage

Périphérie du Parc National Murchisnon Falls (PNMF), District de Nwoya, Nord Ouganda.

Problématique et contexte du stage

La PPA est une maladie porcine grave, qui provoque une forte mortalité et des graves pertes économiques chez les porcs domestiques. En Afrique, la présence d’un cycle sylvatique impliquant les cochons sauvages et les tiques molles implique un risque permanent d’introduction et dissémination de virus chez les porcs domestiques, notamment en périphérie des aires protégées. Bien que le phacochère (Phacocheorus africanus) soit considéré comme la principale hôte vertébré du virus dans le contexte africain endémique, d’autres suidés sauvages comme le potamochère ont un rôle potentiel dans ASF épidémiologie, insuffisamment étudié jusqu’à présent.
Le potamochère (Potamochoerus larvatus) est un suidé sauvage nocturne largement distribué en Afrique orientale et australe. Il s’infecte naturellement avec le virus de la PPA et les animaux infectés ne présentent aucun signe clinique. Contrairement au phacochère, qui ne transmet la PPA que par la tique vectrice, il est prouvé que les potamochères sont capables de transmettre horizontalement le virus de la PPA aux porcs domestiques.
L’interface entre cochons sauvages et domestiques est probablement importante en Ouganda, notamment en périphérie des aires protégées où ces potamochères et phacochères coexistent et interagissent avec des cochons domestiques en milieu rural.
L’objectif de ce travail consistera à étudier la nature de ces interactions et de mettre ces résultats en perspective du possible rôle du potamochère comme réservoir naturel du virus.

Programme proposé et déroulement du stage

L’étude se fera en étroite collaboration avec les autorités ougandaises- Uganda Wildlife Authority  (UWA) et les services vétérinaires du District.
Le candidat sera intégré d’une équipe internationale composée par la Faculté Université suédoise des sciences agricoles (SLU) et l’Université de Makerere et le CIRAD, parmi d’autres partenaires.
L’objectif principal de l’étudiant sera d’étudier le rôle du potamochère dans l’épidémiologie de la PPA à l’interface faune – bétail du PNMF. Cela se fera essentiellement à travers les activités suivantes:
a) conception, préparation et analyse des questionnaire qui seront implémentés auprès des éleveurs et chasseurs dans le but de comprendre et évaluer la nature, fréquence, durée et répartition spatiale et temporelle des interactions entre cochons domestiques et sauvages à l’interface du PNMF. L’implémentation des questionnaires sera effectuée par le personnel local travaillant sur le projet et l’étudiant sera chargé de la supervision de cette implémentation et de l’analyse des données collectées.
b ) La création d’ une base de données SIG de référence pour la zone d’étude qui permettra d’identifier des zones de haute moyenne et moyenne et faible interaction.
Par ailleurs, l’étudiant pourra participer d’autres activités liées à l’objectif général telles que les activités de capture de potamochères, effectuées par d’autres étudiants du consortium.

Informations pratiques

Durée et date de début  : Premier semestre 2015
Structure d’accueil et  Signataire de la Convention de stage : Dr Charles Masembe, Makerere University, Kampala, Uganda (cmasembe@cns.mak.ac.ug ; cmasembe@gmail.com)
Maîtres de stage : Ferran Jori, CIRAD AGIRs Email : ferran.jori@cirad.fr
Contacts en France : Dr. Ferran JORI, CIRAD (ferran.jori@cirad.fr) et Dr. Daniel CORNELIS, CIRAD (daniel.cornelis@cirad.fr)

Remarques et conditions particulières
•    Maîtrise de l’anglais oral et écrite obligatoire
•    Maîtrise de logiciels statistiques (R, STATA) gestion base de données (Excel, Access) et SIG (cf. ArcGIS ) indispensable
•    Une expérience préalable de terrain  en Afrique est souhaitable
•    Une expérience préalable dans la gestion de la faune sauvage sera un avantage.

Conditions matérielles
•    Prise en charge billet d’avion : Oui
•    Prise en charge logement sur place   Oui
•    Prise en charge déplacements pour mission de terrain  OUI
•    Indemnités de stage : Oui

Commentaires fermés.

Articles relatifs et annonces