Les éco-activités au niveau européen

Une méthodologie partagée, des singularités dans la collecte des données
Une étude pour comprendre et y voir plus clair sur ce que l’on entend par éco-activités et domaines de l’environnement

Études & documents n° 30 – Décembre 2010
Commissariat général au développement durable • Service de l’observation et des statistiques

Les éco-activités au niveau européen, une méthodologie partagée, des singularités dans la collecte des données

Dans le domaine de l’environnement, le développement des statistiques européennes a conduit Eurostat à proposer aux États la mise en place d’ outils de suivi des éco-activités. Un manuel de référence, rédigé après concertation au sein d’un groupe de travail, fournit un cadre méthodologique d’identification des éco-produits définissant les éco-activités.

L’ensemble des éco-activités est défini comme étant constitué d’un ensemble hétérogène de producteurs d’éco-produits, c’est-à-dire de technologies, de biens et de services, que l’on peut répartir dans deux groupes : la protection de l’environnement ; la gestion des ressources naturelles. Au sein de chaque groupe de classification, les éco-activités sont classées par « domaine ». Un domaine correspond à un ensemble d’activités remplissant, par leur finalité, une fonction environnementale, par exemple la gestion des déchets, la gestion de l’eau…

Télécharger la publication (PDF : 1.6 Mo)

Source : Service de l’Observation et des Statistiques (SOeS) du Commissariat général au développement durable (CGDD), www.stats.environnement.developpement-durable.gouv.fr

NDLR Planetemploi, février 2010

Commentaires fermés.

Articles relatifs et annonces