Les emplois de la croissance verte

Enquête du Pôle Emploi . Mars 2011

Pour accompagner le développement de la « croissance verte », mieux comprendre les besoins des entreprises pour adapter les opportunités de formation des candidats, Pôle emploi publie aujourd’hui une enquête auprès d’employeurs ayant déposé des offres sur des métiers « verts » et « verdissants »*.
Pour compléter l’ analyse , une enquête, dont les résultats seront disponibles en juin , sera réalisée auprès de demandeurs d’emploi recherchant un métier vert ou verdissant.

La croissance verte représente un atout pour le développement des activités des entreprises interrogées

En effet , 66,7% d’entre elles la considèrent comme un atout pour leur développement économique et leur pérennité. De plus, le principal motif de recrutement invoqué sur un métier lié à la croissance verte est le développement d’activités existantes (67,2%), devant le remplacement d’un salarié absent ou parti (42,4%).

La formation à l’embauche est systématique pour près de la moitié des établissements

Une part importante des établissements (43,7%) prévoit systématiquement une période de formation à l’embauche, qui se traduit principalement par du tutorat interne . Par ailleurs, 51% des établissements estiment qu’il est indispensable ou important qu’un candidat soit formé aux exigences environnementales de son métier pour le recruter.

Des postes qualifiés et des contrats plutôt durables

Les trois quarts (74,1%) des établissements offrent des postes qualifiés ou d’ encadrement . De plus, près de deux établissements sur cinq (38,7%) déclarent avoir recrut é en CDI et plus d’un quart (25,5%) en CDD de 6 mois ou plus.

Un abandon du recrutement lié principalement à l’absence de candidat ou à leur manque d’expérience

Qu’ils aient pourvu tout ou partie des postes offerts, les établissements ont rencontré moins de difficultés à recruter qu’ils ne l’avaient anticipé. Par ailleurs, quand ils renoncent à recruter, c’est essentiellement en raison de l’absence de candidat et du manque d’expérience des postulants. Ces difficultés sont principalement rencontrées dans le secteur de la construction (56,9%) et de l’ industrie (53,2%).

Le développement durable, un positionnement citoyen de l’entreprise

Pour une grande majorité des établissements (74,4%), le développement durable est considéré comme un positionnement citoyen de l’entreprise. Il apparaît également comme une véritable opportunité pour améliorer le positionnement de l’entreprise sur son marché, en communiquant une bonne image à ses clients, pour près de sept établissements sur dix (69,0%).

*Les métiers « verts » sont ceux dont la finalité est directement liée à la préservation de l’environnement ; les métiers « verdissants » sont ceux dont les gestes professionnels évoluent pour prendre en compte l’ impact de leur activité sur l’environnement (définitions précises en page 4 de l’étude). L’enquête réalisée en décembre 2010 porte sur les offres pourvues ou annulées, car l’ employeur a renoncé à recruter, entre janvier et septembre 2010.

Source : communiqué du Pôle Emploi, Les emplois de la croissance verte, mars 2011

Commentaires fermés.

Articles relatifs et annonces