Master PSL Sciences du Vivant – Cursus IMaGHE

Parcours du cursus IMaGHE : Integrative Master for Global Health and Ecology

master imaghe

Le Master PSL « Sciences du Vivant » est un Master interdisciplinaire qui prépare la prochaine génération de chercheurs, d’ingénieurs et de médecins à aborder les problèmes émergents en biologie contemporaine, écologie, et sciences de la vie. L’École Pratique des Hautes Études propose deux parcours au sein du cursus IMaGHE (Integrative Master for Global Health and Ecology). Ces parcours marqués par une forte identité de formation par la recherche, sont dédiés à la biologie du vivant, de la molécule à l’organisme (parcours Physiopathologie Intégrative, PPI) ou de l’organisme à l’environnement (parcours Biodiversité et Environnement, B&E).

Le Parcours B&E : Biodiversité et Environnement

L’organisation du Master 1 permet une implication précoce dans un projet de recherche (ou recherche et développement, R & D) par l’adossement de l’apprentissage théorique avec le contexte et la pratique du stage.
Ce parcours concerne les milieux terrestres et aquatiques, leurs composantes physiques, la gestion de leur biodiversité et les impacts présents et passés, climatiques et anthropiques. La formation proposée trouve son originalité dans une approche multidisciplinaire alliant des domaines aussi divers que l’écologie, marine ou forestière, tempérée ou tropicale, la biologie moléculaire, l’évolution ou l’environnement (qualité des eaux et évaluation des risques), la génétique des populations, la paléoclimatologie, la biogéomorphologie, la géographie ou la biologie de la conservation.
Le parcours B&E permet une spécialisation en 2ème année autour des concepts inhérents à la conservation, l’évolution, l’environnement et l’écologie des milieux, qu’ils soient terrestres, aquatiques ou des récifs coralliens.

Les étudiants doivent être titulaires d’un des diplômes de Licence (L3) en Sciences de la vie, Sciences pour la santé, Sciences et technologie, Sciences de la vie et de la terre ; ou d’un diplôme équivalent à la licence (180 ECTS). À défaut, un avis favorable de la commission de sélection sera nécessaire pour la validation du parcours antérieur. En M2, les étudiants doivent être titulaires d’une maîtrise ou avoir validé un M1 dans le domaine.
Source : Laurent Bremond, EPHE, Avril 2018.

Parcours PPI : Physiopathologie Intégrative

Ce parcours multidisciplinaire traite de l’étude des systèmes intégrés à différents niveaux dans le cadre de plusieurs contextes physiopathologiques qui sont essentiellement ceux de l’oncogenèse et du cancer, de la génétique, des neurosciences, de l’infectiologie et de l’immunologie. Les aspects cellulaires concernent l’organisation et l’activité des structures macromoléculaires, l’organisation et la régulation de l’expression du génome, la signalisation cellulaire.
Une quinzaine d’étudiants de l’École Supérieure de Biologie Biochimie Biotechnologies (ESTBB) de Lyon, préparent chaque année le Master 1 dans le cadre d’une formation spécifique en infectiologie de cet établissement.

 

Établissement de formation

Pour tous renseignements pratiques et candidature, contacter l’EPHE :
École Pratique des Hautes Études
Les Patios Saint-Jacques. 4-14 rue Ferrus
75014 Paris – France

Poster votre message, question :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles relatifs et annonces