Métier de producteur cueilleur de plantes aromatiques

0

Devenir producteur cueilleur de PAM

Guillaume Bouguet, cueilleur de PAM

Guillaume Bouguet, cueilleur – Flore en thym.

Témoignage de Guillaume Bouguet, cueilleur producteur de plantes aromatiques et médicinales (PAM) : thym, romarin, sarriette,… dans les garrigues de l’Hérault. Flore en Thym nous en dit plus sur le métier de cueilleur.

En quoi consiste le métier de cueilleur ?

En premier lieu il s’agit de bien définir les plantes que l’on souhaite produire et en quelles quantités. Voici ensuite les principales étapes du travail d’un cueilleur :

  • repérer des sites de cueillette,
  • demander les autorisations nécessaires,
  • récolter à la main,
  • suivre de la ressource jusqu’à la prochaine récolte.

Ensuite vient le travail de la transformation des plantes, pour les professionnels qui prennent en charge ces étapes et qui ont les équipements nécessaires : séchage, tri, distillation….

Quelles sont les qualités et savoir-faire du cueilleur ?

Pour le métier de cueilleur il va sans dire qu’il est essentiel d’apprécier de travailler en extérieur !
Une certaine endurance pour la cueillette est indispensable, surtout quand les plantes sont basses !
Ensuite il est important de disposer de connaissances en botanique et en écologie, et en particulier sur les plantes aromatiques et médicinales (PAM).
Des connaissances au niveau démarche qualité est s’avère crucial pour la commercialisation : maitrise des risques sanitaires, mise en place d’une traçabilité de cueillettes (parcelles, dates de récolte,…).

Quels sont les débouchés professionnels du producteur cueilleur ?

Tout dépendra du niveau de transformation du produit vendu.
Si l’on souhaite se consacrer uniquement à la cueillette, il faudra trouver une structure pour acheter les plantes fraîches : groupement de producteurs, transformateurs… soit en étant salarié soit en étant à son compte.
Si une transformation est réalisée (produit séché et trié, huile essentielle,…), cela élargit les clients potentiels depuis les professionnels jusqu’au particuliers.

Quel a été le déclic pour créer votre activité de producteur cueilleur ?

Le déclic provient d’un double constat simple :
• d’une part des espaces naturels riches en plantes aromatiques qui se ferment et dans lesquels la cueillette a été pratiquée pendant plusieurs siècles jusqu’aux années 1950,
• d’autre part une demande actuelle en plantes bio de qualité qui ne cesse de croître et qui trouve difficilement de la production en France.
L’idée était donc de proposer des plantes Bio de qualité, produites dans le respect des équilibres naturels et de l’environnement. Pour cela il fallait s’appuyer sur les savoirs traditionnels locaux et les connaissances scientifiques. Puis travailler au développement d’un modèle économiquement viable qui serait basé essentiellement sur la cueillette de plantes.

Interview vidéo de Guillaume Bouguet, gérant de Flore en Thym, sur les plantes aromatiques sauvages réalisée par Christophe Bernard (Althea Provence). Date de diffusion : 13/11/2020

Se former au métier de cueilleur

Se renseigner auprès de certains CFPPA ou CFA, comme par exemple pour le CS Plantes à Parfum Aromatiques et Médicinales.

CS Plantes à Parfum Aromatiques et Médicinales

Propos recueillis par J.V. le 24/11/2020
Proposer un témoignage métier

Poster un message, un complément d’information

Partager

About Author

Publidiffusion d'offres d'emploi, de stage et de formations en environnement - Guide non exhaustif. • Candidater à une formation : contacter directement l'établissement. Site à consulter Parcoursup.fr • Candidater à une offre de stage ou d'emploi : cliquer sur le bouton candidater au bas de l'offre.

Publier une offreRéférencer une formation

Poster un message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Copie de contenu non disponible.