Rencontres nationales des acteurs de l’ANC

0

Rencontres de l’Assainissement Non Collectif 2019

rencontres nationales anc

Rencontres de l’ANC : Séparer, valoriser et traiter les eaux usées à la source
Les 16 et 17 octobre 2019 à Dijon, Parc des Expositions

Communiqué de presse

Les « Rencontres nationales des acteurs de l’ANC – séparer, valoriser et traiter les eaux usées à la source  » prennent le relais des « Assises nationales de l’assainissement non collectif« , après quinze années. Dans ce nouveau format, le concept évolue, ainsi que l’espace salon, avec de nouveaux lieux de rendez-vous favorisant les échanges entre tous les professionnels et acteurs de l’ANC.

Coorganisées par IDEAL Connaissances et « les Pros de l’ANC » (CNATP, FNSA (SYNABA et SNEA) et IFAA), les Rencontres se tiendront les 16 et 17 octobre 2019 au Parc des Expositions de Dijon, pour deux journées de discussions et débats sur des sujets au cœur de l’actualité, afin de renforcer les échanges et rencontres entre tous les acteurs de l’ANC. Ces Rencontres nationales des acteurs de l’ANC sont soutenues par le département de la Côte d’Or (21).

Vers une réutilisation des eaux non conventionnelles, l’habitat individuel est directement concerné

En 2017, le rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau titrait : « Les eaux usées, une ressource inexploitée ». Aujourd’hui, les conclusions de la seconde séquence des assises de l’eau ont donné naissance à un pacte de 23 mesures pour faire face au dérèglement climatique qui affecte nos ressources en eau. Au cœur de ces mesures, la réutilisation des eaux non conventionnelles est considérée comme incontournable, avec pour objectif d’en tripler les volumes d’ici 2025. Avec quels usages pour demain ? Les Rencontres nationales des acteurs de l’ANC ouvriront sur ce sujet d’actualité, alors que des mesures de restrictions d’eau étaient en place dans 87 départements à la fin de l’été.

Dans un monde où une augmentation significative de la demande en eau est prévue dans les prochaines décennies, les eaux usées, élément clé du petit cycle de gestion de l’eau longtemps négligé, vont jouer un rôle, en tant que source d’eau alternative fiable et source de valeur. Les professionnels de l’assainissement seront en première ligne. La conception à la parcelle de l’assainissement non collectif (ANC) ou semi-collectif (ASC) pourrait être une solution, de même que la gestion globale de l’eau à l’échelle de l’habitat individuel. Par ailleurs, certains sous-produits de l’assainissement à la source sont potentiellement valorisables. Lesquels et par quelle filière en ANC ?
Il reste de nombreuses étapes à franchir, tant en termes de réglementation, que d’acceptation. Le cadre réglementaire actuel répond au principe de précaution et devra évoluer pour permettre une véritable économie circulaire de l’eau. Des solutions existent cependant, qui permettent de recycler les eaux usées pour une seconde vie, à niveau de qualité adapté, selon les usages.

L’assainissement autonome de demain, quelles actions prioritaires pour des enjeux d’avenir ?

Pour un assainissement moderne et de qualité, assurant les rendements épuratoires requis pour une réutilisation des eaux usées, en fonction des usages, des règles professionnelles d’installation et de mise en œuvre (des données du Bureau d’études aux conditions de pose et d’entretien) sont la clé de la réussite. La qualité et la pérennité des installations (et des niveaux épuratoires) seraient-elles assurées par un entretien via des contrats de service ?
L’ANC évolue et se professionnalise face à ces enjeux de demain, avec une gestion des filières plus globale, incluant un niveau de service et d’accompagnement de qualité, tourné vers les utilisateurs. La « charte pour un ANC de qualité » en Côte d’Or est un exemple, la réflexion sur une certification NF Service ANC, en est un autre. Une répartition optimale des rôles des différents acteurs lors des ventes et une meilleure gestion des sinistres, feront aussi partie du service de demain, en ANC et ASC.

Un salon repensé et des espaces de discussion

  • Les conférences et ateliers des Rencontres nationales des acteurs de l’ANC, portant sur toutes ces thématiques, et d’autres encore, se dérouleront selon de nouveaux formats, courts et dynamiques, privilégiant les partages de bonnes pratiques et d’outils. 12 ateliers accueilleront les débats et 2 parcours thématiques.
  • Des espaces de rendez-vous et d’échanges pour l’ensemble de la filière et des métiers : industriels, concepteurs, installateurs, fournisseurs de services, bureaux d’études, sociétés de services, institutions et collectivités, associations, écoles, entreprises innovantes …, sont organisés au cœur du salon.
  • Des projets innovants sont mis à l’honneur et plus de 50 exposants attendent les visiteurs.

Informations pratiques

Plan du salon et liste des exposants à consulter en ligne. Les inscriptions se font exclusivement sur le site www.rencontres-anc.com

Partager

FORUM : déposer un message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.