Emploi, stages et formations en environnement et développement durable

Les services écosystémiques de l’agriculture et de la forêt

Les services écosystémiques de l’agriculture et de la forêt : lancement du métaprogramme EcoServ

formation écosystèmes
EcoServ : l’INRA lance son 7ième métaprogramme portant sur les services rendus par les écosystèmes agricoles et forestiers qui s’inscrit dans son chantier Agroécologie

Séminaire d’échange les 9 et 10 avril 2014
Nantes – centre de congrès WESTOTEL

Suite au lancement formel, au 1er janvier 2014, du métaprogramme EcoServ (Ecosystem Services) portant sur les services rendus par les écosystèmes agricoles et forestiers, sa cellule de coordination est heureuse de vous convier à un séminaire d’échange qui se tiendra les 9 et 10 avril 2014 au centre de  congrès de Nantes .

L’objectif de ce séminaire est de partager avec vous les enjeux, les objectifs, les questions de recherche et les actions potentielles du métaprogramme pour les enrichir, les reformuler ou les modifier. Il s’agit d’initier la création d’une communauté scientifique travaillant sur les services écosystémiques au sein de l’INRA. Tous les agents de l’Institut, ou associés, désireux de prendre part à l’aventure sont donc concernés .

Réservez vos dates et inscrivez-vous

Le métaprogramme EcoServ s’inscrit dans le chantier Agroécologie de l’Inra. L’objectif est de produire des connaissances et de développer une méthodologie appropriée (avec un point de vue systémique) pour les acquérir sur le fonctionnement des espaces agricoles en tenant compte de leurs différentes composantes, écologiques et humaines, et des interactions entre ces composantes (on parle de socio-écosystème). Il s’agit de donner les moyens aux parties prenantes (producteur, collecteur, transformateur, randonneur, consommateur…) de gérer les espaces dans le but d’optimiser les services qu’ils rendent en se préoccupant du long terme. La gestion des espaces agricoles implique des problématiques de choix des pratiques agricoles, des aménagements fonciers, de l’organisation spatiale et temporelle des systèmes agricoles, des modes de gouvernance… Ceci est d’autant plus difficile qu’il faut tenir compte de différentes échelles et les articuler : le peuplement ou le troupeau, la parcelle ou l’atelier d’élevage, l’exploitation agricole, le lac ou la rivière, le bassin forestier, le bassin versant, la région ou la nation.

Ce métaprogramme se base sur la notion de service écosystémique (bénéfice tiré des écosystèmes par l’Homme) qui est aujourd’hui utilisée par plusieurs disciplines relevant de l’écologie, de l’environnement, du social. Le problème méthodologique est de parvenir à mobiliser conjointement toutes ces disciplines pour se rapprocher des objectifs du métaprogramme. Le centre névralgique du métaprogramme est d’arriver à trouver des équilibres (nécessairement précaires car évolutifs en fonction des connaissances acquises par l’expérience) entre les différents services rendus par les écosystèmes, et les moyens d’y parvenir par la gestion et la concertation entre les différents bénéficiaires et acteurs. Il s’agira de considérer non seulement les antagonismes entre les différents services, dont ceux entre la production de biens agricoles et forestiers et la protection de l’environnement, mais aussi leurs complémentarités et leurs synergies. Le métaprogramme EcoServ accompagnera donc des travaux traitant de plusieurs services écosystémiques tandis que les travaux traitant d’un seul service seront considérés comme relevant aujourd’hui des départements ou de certains métaprogrammes comme GISA ou SMaCH.

Le métaprogramme propose quatre axes de recherche :

1-    Comprendre et modéliser le fonctionnement des agro-écosystèmes
2-    Quantifier, cartographier et évaluer les services rendus
3-    Piloter les compromis entre services
4-    Appuyer les politiques publiques et les stratégies des acteurs

Pour tout complément d’information : inra.fr

Partager :
CANDIDATS : pour tous renseignements sur une formation ou annonce de recrutement publiée sur ce site, contacter directement l'établissement ou l'organisme mentionné, Orientation Environnement ne gérant pas les candidatures.

Poster votre message (Conservation 18 mois max. Supression sur demande de l'auteur) :