Stage agronomie sur la culture du Guayule au Cirad

Le Cirad propose un stage sur la culture du Guayule

recrutements, emploi et stage au Cirad

Stage agronomie au Cirad de Montpellier • Date limite de candidature : 15/12/2018

Intitulé détaillé : Etude des effets de la disponibilité en eau et de la densité de plantation sur la culture du Guayule (Parthenium argentatum)

Contexte du stage

Le caoutchouc est omniprésent dans notre vie quotidienne. Cet élastomère sert à fabriquer plus de 40 000 produits dont les pneumatiques, les gants médicaux et les préservatifs. De par ses propriétés exceptionnelles, le caoutchouc naturel (CN) est irremplaçable dans l’industrie. Il est de plus une matière première renouvelable et écologique (au contraire du caoutchouc synthétique). La seule source commerciale de CN provient aujourd’hui de la culture de l’hévéa (Hevea brasiliensis).

Cependant, les plantations d’hévéa ne suffiront plus à répondre à la demande croissante de CN d’ici une dizaine d’année. Le Guayule (Parthenium argentatum • En savoir pus :  Wikipedia Guayule) est une source alternative pour la production de CN. Le réchauffement climatique mondial favorise le développement de nouvelles cultures adaptées à des zones semi-arides, peu demandeuses en eau et adaptées à des sols pauvres comme le guayule. Les grands enjeux actuels de la culture du guayule portent sur les pratiques culturales, l’amélioration génétique, et l’efficacité des procédés d’extraction puis de synthèse du caoutchouc. Le stage proposé est réalisé dans le cadre du projet GuayulSim qui porte sur les deux premiers enjeux. GuayulSim est soutenu financièrement par le Labex Agro (ID 1605-026).

Missions du stagiaire

Une culture de guayule a été plantée le 20 mai 2018. Il s’agit, d’une part, d’une expérience en blocs aléatoires complets relative à la comparaison de 2 facteurs au sein de 4 blocs. Les facteurs sont la variété (2 niveaux) et l’irrigation (3 niveaux). D’autre part, un bloc additionnel a été mis en place afin de tester l’effet de densité de plantation (2 niveaux) couplé à la variété (2 niveaux). L’objectif du stage est d’analyser les variations des phénotypes en réponse aux facteurs étudiés ; et la fluctuation de ces traits phénotypiques au cours du temps.
Les principaux traits mesurés sont la biomasse sèche, le volume ; les poids et volumes des entre-nœuds ; la densité, les surfaces et les épaisseurs foliaires ; ainsi que les teneurs en polyisoprène et en résine.

Profil souhaité

Master 1 ou 2, connaissances en biologie et fonctionnement des plantes, agronomie.

Informations pratiques

Gratification mensuelle légale : 525 euros par mois
Lieu : Unité de Recherche BioWooEB, Cirad, Montpellier (région Occitanie).
Durée : 6 mois, à partir de février 2019.

Candidater à ce stage agronomie

Date limite de candidature : 15 décembre 2018
Référence de cette offre de stage en biologie agronomie : OE-031018-2
Adresser CV et lettre de motivation à l’attention de Monsieur BRANCHERIAU Loic, uniquement par e-mail en cliquant ci-dessous :

Publier une offre de stage Agro-écologie

Limite de candidature et archivage de cette offre le : 15/12/2018

Poster votre message, question :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.