Offre de stage Bibliographie des interactions entre la microfaune et les algues des biofilms

RECRUTEMENT CLOS

L’IRSTEA propose un sujet de Stage de Licence/Master :
Inventaire bibliographique des interactions entre la microfaune (protozoaires, métazoaires) et les algues des biofilms lors des tests d’écotoxicologie en milieu aquatique sur supports immergés

Sujet

L’équipe CARMA de l’unité EABX du centre Irstea de Bordeaux réalise des recherches en écotoxicologie dans le milieu aquatique par la caractérisation des effets biologiques des toxiques (principalement pesticides) sur des communautés modèles (algues et biofilms, sur des supports immergés) et la contribution à une meilleure connaissance des phénomènes biologiques et physico-chimiques qui expliquent ces effets.
Pour cela des descripteurs globaux structurels (croissance, quantité de chlorophylle, structure spécifique des communautés) et fonctionnels (activité photosynthétique, activités enzymatiques antioxydantes) peuvent être utilisés tant in situ qu’en conditions contrôlées de laboratoire. Les impacts toxiques mesurés sur les microalgues sont généralement attribués à un effet direct du (des) contaminants sur la composante algale. Ce type d’interprétation ne prend pas en compte les effets indirects pouvant résulter des interactions entre organismes (consommation des microalgues par la microfaune benthique, par exemple).
Afin de mieux interpréter l’évolution des descripteurs, ce stage doit permettre d’établir un état des connaissances (par une étude bibliographique) des interactions entre : la communauté des protozoaires (et éventuellement la communauté des métazoaires) et les algues (par exemple par le broutage, …) dans le biofilm (ou à l’interface eau/biofilm). Un inventaire des prédateurs et proies répertoriés sera réalisé, en estimant si possible le ratio proie/prédateur.

Activités

Sous la responsabilité des personnes en charge des tests d’écotoxicologie, le stagiaire devra :

  • Réaliser une étude bibliographie sur les interactions protozoaires (et métazoaires éventuellement) / microalgues et biofilms sur support immergés et les méthodes utilisées pour les évaluer.
  • Réaliser une synthèse de l’inventaire des prédateurs et proies répertoriés en précisant les conditions expérimentales et les interactions sous un tableur (ou base de donnée).
  • Réaliser des fiches synthétiques de reconnaissance des prédateurs inventoriés.
  • Estimer si possible le ratio proie/prédateur.
  • Possibilité de participer à des expérimentations et des observations microscopiques

Profil souhaité

– étudiant(e) en Licence 3, Master 1 (ou 2)
– formation solide en biologie et microbiologie (systématique, taxinomie, classification…)
– bonne pratique de l’outil informatique
– bon niveau en langue (Anglais)
– capacités de synthèse, gout pour l’étude bibliographique
– rigueur et capacité à travailler de façon autonome

Informations pratiques

Durée et périodicité :
– Le stage s’étalera idéalement sur une période supérieure à 3 mois.

Laboratoire : Irstea, Groupement de Bordeaux, Unité de Recherche « écosystèmes aquatiques et changements globaux », 50 avenue de Verdun, 33612 Gazinet-Cestas
Accessible en transports en commun (train ligne TER Bordeaux-Arcachon, bus CUB n°4 et 23)

Modalité et conditions du recrutement

– Envoi d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitae détaillé, faisant apparaître les compétences et les motivations du candidat
– Convention de stage entre Irstea de Bordeaux d’une part et l’organisme de formation d’autre part.
– Le stagiaire percevra une indemnité mensuelle de 436,05 euros.
Date limite de candidature :  fin janvier 2014
Référence de l’offre à rappeler : PLANETEMPLOI 080114-1

Commentaires fermés.

Articles relatifs et annonces