Stage déchets d’éponges naturelles pour applications dans le bâtiment H/F

0

Stage Recyclage des déchets d’éponges naturelles pour le bâtiment

recrutement ESITC Paris

Stage Master 2 Recyclage des déchets d’éponges naturelles • Limite de candidature : 30/12/2019

Sujet du stage : Préparation et caractérisation de déchets d’éponges naturelles pour applications dans le bâtiment.
Structures de Recherche de rattachement : IFSTTAR / MAST / FM2D, CERTES et ESITC-Paris.

Contexte du stage sur les éponges naturelles

Face aux difficultés croissantes d’approvisionnement en agrégats d’origine minérales et aux conséquences sur le développement durable, l’utilisation de granulats d’origine végétale dans le béton suscite l’intérêt de plusieurs organismes de recherche ainsi que de plusieurs entreprises industrielles. En plus d’être renouvelables et de faible coût, leur utilisation est susceptible d’améliorer les caractéristiques thermique, hygroscopique, voire mécanique, et acoustique du béton.
Dans ce contexte, l’objectif du stage sera de recycler les déchets d’éponges naturelles dans le béton en substitution partielle ou totale du sable afin de développer des matériaux à impact environnemental réduit.

Missions du stagiaire

Le programme de travail envisagé est le suivant :

  • Réaliser un état de l’art concernant les granulats biosourcés déjà étudiés et fabriqués.
  • Caractériser les déchets d’éponges naturelles et identifier les procédés de traitement les plus adaptés pour les applications visées dans le bâtiment.
  • Établir un protocole de fabrication des matériaux cimentaires incorporant des éponges naturelles.
  • Optimiser les formulations et réaliser une caractérisation multiphysique des matériaux cimentaires incorporant des éponges naturelles.

Conditions du stage

Structures de Recherche de rattachement : IFSTTAR/MAST/FM2D, CERTES et ESITC-Paris.
Le stage est à pourvoir à partir de février 2020 pour une durée de 6 mois et se déroulera sur les sites de l’Ifsttar à Marne La Vallée, du CERTES (UPEC) à Créteil et de l’ESITC-Paris à Arcueil. Il est susceptible d’être poursuivi par une thèse de doctorat.
L’encadrement sera assuré par Othman Omikrine-Metalssi (Chargé de Recherche du Développement Durable et HDR, Ifsttar/MAST/FM2D), Sandrine Marceau (Chargée de Recherche du Développement Durable, Ifsttar/MAST/CPDM), Magali Fois (Maîtresse de Conférence, UPEC/CERTES), Jean-François Bouteloup (responsable du groupe « essais de durabilité », Ifsttar/MAST/FM2D) et Thouraya Salem (Enseignante-chercheure, ESITC-Paris).

Profil attendu

Il est attendu obligatoirement du (de la) candidat(e) des compétences très fortes en :
• Physico-chimie des matériaux de construction
• Transfert thermique et transport de matière en milieux poreux
Construction durable.

Se former à l’écoconstruction :
Formations Bac+2 construction durable
Licences pro écoconstruction
Masters construction durable

Le (la) candidat(e) doit avoir un fort attrait pour la recherche expérimentale (incluant la métrologie) et doit faire preuve de qualités relationnelles lui permettant de travailler en équipe. Une aptitude à l’utilisation, voire au développement, d’outils numériques serait appréciable.

Candidature

Date limite de candidature : 30 décembre 2019
Référence de cette offre de stage : OE-181219-2

Clôture des candidatures : 30/12/2019

Partager

About Author

Diffuseur d'offres d'emploi, stage et formations en environnement et développement durable. Guide des formations non exhaustif. Pour toute candidature, contacter directement l'organisme de formation ou recruteur mentionné sur l'annonce. Conseils personnalisés uniquement sur devis. Pour actualiser ou compléter un contenu : infocom@orientation-environnement.fr

Commentaires fermés.