ANNONCER UN RECRUTEMENT RÉFÉRENCER UNE FORMATION

Stage Diagnostic des espèces exotiques envahissantes H/F

RECRUTEMENT CLOS

Le Parc naturel régional des Préalpes d’Azur propose un stage H/F de Diagnostic des espèces exotiques envahissantes animales et végétales du territoire du PNR des Préalpes d’Azur et création d’outils de sensibilisation. Saint-Vallier-de-Thiey (Alpes maritimes)

Contexte

Un des enjeux du Parc naturel régional des Préalpes d’Azur, qui abrite une biodiversité exceptionnelle, est de maintenir et de gérer ce patrimoine naturel remarquable. Les espèces envahissantes représentent une problématique forte dans la gestion des espaces naturels et la préservation de la biodiversité. Les plantes et animaux envahissants sont reconnus comme le 3eme facteur de perte de biodiversité : concurrence avec les espèces autochtones, perturbation des habitats et du fonctionnement des écosystèmes. La mise en œuvre d’une stratégie de contrôle, de gestion ou d’éradication de ces espèces envahissantes revêt donc une importance toute particulière (Article 2 de la Charte).

Le territoire du Parc naturel régional des Préalpes d’Azur est concerné par plusieurs espèces invasives : Buddleia, Ailante glanduleux, Robinier faux-acacia, Berce du Caucase, Ambroisie, Herbe de la Pampa, Ecrevisse américaine, …

Objet du stage

Le stage proposé a pour but :

  • de réaliser un diagnostic des espèces exotiques envahissantes végétales et animales (terrestres et aquatiques) présentes sur le territoire du PNR des Préalpes d’Azur.
  • d’élaborer un outil de sensibilisation à destination des habitants, élus et acteurs du territoire (paysagistes, espaces verts des communes, etc.) afin de prévenir les risques liés à l’introduction d’espèces invasives ou de nouvelles espèces exotiques. Ce guide proposera une palette végétale adaptée à chaque secteur géographique, composé de préférence d’espèces indigènes ou sans risque de dispersion dans l’environnement. Outre le choix des végétaux, il sera important de veiller à réduire les transformations physico-chimiques des sols (apport de remblais extérieurs, mouvements de sol inappropriés, etc.) qui sont souvent favorables à l’introduction ou au développement d’espèces non indigènes ou invasives. Ce guide sera remis aux élus pour les guider et les aider, notamment lors de l’élaboration des documents d’urbanisme (PLU, …).

Missions et résultats attendus

  • Synthèse des données bibliographiques et recueil de données auprès des différents partenaires et experts scientifiques sur les espèces exotiques envahissantes (animales et végétales) présentes et à surveiller sur le territoire du PNR des Préalpes d’Azur.
  • Prospection de nouveaux sites, potentiellement favorables à la présence d’espèces envahissantes (faune/flore), pour identifier, localiser et décrire les nouvelles stations (répartition et abondance).
  • Participation au programme Berce du Caucase.
  • Réalisation d’outils de sensibilisation (internet et papier) à destination des habitants, des élus, des paysagistes et des espaces verts des communes sur les espèces végétales exotiques envahissantes expliquant les problèmes et enjeux liés à la présence d’espèces envahissantes, précisant des clés d’identification de chacune des espèces envahissantes contactées sur le territoire du PNR, les dangers (pour la nature, pour l’homme), les moyens de lutte ainsi que les espèces de substitution possibles dans le cas de plantation et proposition de palettes végétales adaptées (climat, sols, étages …) par secteurs géographiques. Outre l’objectif de protection de la biodiversité, il s’agit donc aussi d’éviter la banalisation des paysages par l’utilisation d’une palette végétale standardisée.
  • Rédaction d’un rapport (méthodologie, prospections, cartographie, résultats) avec élaboration de propositions de gestion (priorités d’action, suivi scientifique, stratégies de lutte, conseils à la préparation des chantiers d’éradication) et élaboration de fiches techniques par espèces pour le « porter à connaissance » auprès des élus. Tenir compte dans ces propositions de gestion de la présence éventuelle d’espèces patrimoniales (ex : Ecrevisse à pattes blanches).

Profil souhaité

Compétences :

  • Bonne connaissance naturaliste (faune/flore),
  • Connaissance de la thématique « espèces envahissantes »
  • Bonne connaissance des logiciels bureautiques courants (Word, Excel, …) et SIG (Map Info) indispensable.
  • Outils et méthodes de sensibilisation et de vulgarisation
  • Utilisation du GPS

Savoir-être :

  • Autonomie dans le travail,
  • Aptitude au travail de terrain,
  • Esprit de synthèse,
  • Capacités rédactionnelles et relationnelles.

Conditions à remplir

Bac + 4/5 dans les domaines de l’écologie, de la biologie des écosystèmes et des populations,
Permis B indispensable : déplacements dans le cadre de la mission,
Convention de stage obligatoire.

Informations complémentaires :

– Stage rémunéré en fonction de la législation en vigueur
– Durée : 5-6 mois
– Période : avril-mai à septembre 2013
– Lieu : Saint-Vallier-de-Thiey (Alpes-Maritimes)
– Stage encadré par la chargée de mission « Patrimoine naturel et eau » en lien avec le groupe de travail « Biodiversité » du Conseil Scientifique du PNR.

CANDIDATS : pour tous renseignements sur une formation ou annonce de recrutement publiée sur ce site, contacter directement l'établissement ou l'organisme mentionné, Orientation Environnement ne gérant pas les candidatures.

Commentaires fermés.