Offre de stage Économie d’eau au SMG35 H/F

Le SMG35 recrute un(e) Stagiaire Économie d’eau

stage économie d'eau SMG35

Stage eau en Bretagne : Analyse des politiques locales visant à limiter les consommations d’eau potable
Recrutement clos au 15 janvier 2019

La structure : le SMG35

Le SMG35 (Syndicat Mixte de Gestion pour l’approvisionnement en eau Potable de l’Ille-et-Vilaine) rassemble l’ensemble des collectivités chargées de l’eau potable sur le département. Il a pour missions principales :

  • La mise à jour et le financement du schéma départemental d’alimentation en eau potable (infrastructures de sécurisation), ainsi que la gestion des canalisations d’intérêt départemental ;
  • Le financement et/ou l’assistance à maîtrise d’ouvrage pour les actions visant à protéger la qualité des eaux prélevées : périmètres de protection autour des captages d’eau, programmes volontaires « Bassins Versants », captages prioritaires ;
  • Le financement du renouvellement des réseaux (modification statuts en cours) ;
  • La mise en place et la gestion d’un observatoire de l’eau potable sur le département.

Son comité syndical est composé de 15 élus, issus des syndicats de production d’eau potable et du Conseil Départemental. Il compte aujourd’hui 8 agents : 1 directeur, 4 ingénieurs, 2 techniciens, 1 comptable.
Le SMG35 est par ailleurs membre du Pôle des Syndicats départementaux AEP du Grand Ouest.

Contexte du stage Économie de l’eau

L’alimentation en eau potable du département d’Ille-et-Vilaine repose principalement sur l’exploitation de ressources superficielles (barrages, cours d’eau) et, dans une moindre mesure, de ressources souterraines.
Le département d’Ille-et-Vilaine doit faire face à des tensions croissantes sur ses ressources en eau, liées à l’augmentation continue des besoins en eau potable (dynamisme démographique, besoins agricoles et agro-alimentaires), aux marges très faibles sur les ressources exploitées et à la répétition des sécheresses. Les changements climatiques en cours ajoutent de l’incertitude sur les volumes réellement disponibles à court et moyen termes.
Dans ce contexte, les élus du SMG35 se sont prononcés pour la mise en œuvre d’actions visant à maîtriser des consommations d’eau sur le département.
Par ailleurs, l’organisation territoriale de l’eau potable en Ille-et-Vilaine est marquée par l’existence de plusieurs niveaux de collectivités (syndicats de distribution, syndicats de production, SMG35), ainsi que par de nombreuses évolutions liées à la loi NOTRE.

Projet

Les actions entreprises par les collectivités et associations sur la maîtrise des consommations d’eau sont nombreuses et diverses :
• Publics visés : abonnés domestiques, collectivités locales, gros consommateurs publics (collèges, EHPAD, hôpitaux…), industriels, commerçants et artisans
• Modes d’actions : communication et sensibilisation grand public sur les économies d’eau, diagnostics d’établissements, financement et mise en œuvre d’équipements (compteurs individuels, cuves de récupération d’eau de pluie…), politique tarifaire ciblée
Avant de préciser la nature des actions à engager, le SMG35 souhaite donc étudier les avantages et inconvénients de l’ensemble des actions existantes de maîtrise des consommations en eau.

Sujet de stage et missions du stagiaire

Le/la stagiaire aura pour première mission d’inventorier les actions entreprises par les collectivités dans le Grand Ouest, et au-delà. Chaque action inventoriée fera l’objet d’une analyse sur au moins les paramètres suivants :
• Publics visés et objectifs attendus,
• Moyens humains et financiers nécessaires à sa mise en œuvre,
• Retours d’expérience sur l’efficacité de la mesure et des difficultés rencontrées,
• Possibilités d’évaluation de l’efficacité de la mesure,
• Adaptation aux acteurs et territoires de l’Ille-et-Vilaine (urbains, ruraux, littoraux)
En parallèle, le/la stagiaire effectuera, en collaboration avec son tuteur, une enquête auprès collectivités potentiellement concernées par les actions du SMG35 (syndicats de production, EPCI, communes, acteurs économiques, Agence de l’Eau) pour évaluer leurs attentes et moyens.

Profil recherché

Le/la stagiaire est de niveau Bac +4 ou Bac +5, dans le domaine du développement durable et/ou de l’action territoriale.
Qualités attendues : intérêt pour le sujet de stage, capacités d’intégration dans une équipe, curiosité pour le domaine de l’eau et des collectivités, capacités rédactionnelles et aisance à l’oral, autonomie
Connaissances : connaissances des enjeux environnementaux liés à l’eau, des politiques publiques en environnement, des collectivités locales ; notions souhaitables sur la production et la distribution eau potable
Autres : permis B souhaité

Caractéristiques du stage

Durée : 4 à 6 mois environ
Période : 1er semestre 2019
Lieu de stage : Rennes (35), déplacements à prévoir en Ille-et-Vilaine et les départements voisins
Gratification : selon réglementation (3,75€/h, soit environ 560 €/mois), possibilité de tickets restaurant
Encadrement : ingénieure chargée du projet « consommations d’eau »

Référence de cette offre de stage Eau : OE-080119-3

Clôture de candidature et archivage de cette offre le : 15/01/2019

Poster votre message, sans lien web • Espace modéré

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.