Search
Generic filters
Exact matches only

Offre de stage Fragmentation des landes et azuré des moullières

RECRUTEMENT CLOS

L’association Vivre en Cotentin propose une offre de stage sur la fragmentation des landes et azuré des moullières.

L’association Vivre en Cotentin, créée en 1985, a été labellisée Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) en 1993. Sa mission générale est de contribuer au développement durable des territoires par l’éducation, la sensibilisation et la formation, l’étude et le conseil, l’expérimentation et la participation à des projets de développement local.

Contexte de l’étude et thème du stage

L’Azuré des mouillères (Maculinea alcon alcon) est un papillon de la famille des lycaenidés. Le maintien de cette espèce dépend de la présence de sa plante hôte, la Gentiane pneumonanthe (Gentiana pneumonanthe), et d’une fourmi rouge du genre Myrmica. Cette espèce, protégée au niveau national, est en régression sur le territoire national. Dans ce contexte, un Plan National d’Actions Maculinea a été rédigé par l’OPIE (Office pour les Insectes et leur Environnement) en 2010 pour une période de 5 ans (2011-2015). Ce PNA a été décliné en Basse-Normandie par le GRETIA (Groupe d’Etudes des Invertébrés Armoricains). Deux sites abritent l’Azuré des Mouillères : le Perche (61) et les landes de Lessay (50).

Dans les landes de Lessay, l’Azuré des Mouillères a été découvert en 1991 par Jean-François Elder. L’une des problématiques de ce secteur, identifiée dans le Plan Régional d’Actions, est la fragmentation des habitats de landes et la pérennité des populations d’Azuré des Mouillères. En effet, les landes se sont peu à peu morcelées ; cela a une incidence négative directe sur les possibilités d’échanges entre milieux, pour le déplacement et la dissémination des espèces.

Missions

Analyse de la fragmentation des habitats de landes
– Analyse / recherche bibliographique : étude des trames vertes et bleues sur le territoire de la communauté de communes de Lessay (Bureau d’études Biotope), etc.
– Cartographie des végétations : relevés floristiques de terrain selon la méthode Braun-Blanquet, définition d’une typologie des végétations, cartographie sous SIG.
– Cartographie des haies bocagères : élaboration d’une fiche d’évaluation de la haie notamment pour estimer si ce linéaire constitue un obstacle ou un corridor pour le papillon, prospection de terrain.
– A partir de ces cartographies et des travaux antérieurs, identification et cartographie des points faibles et des points forts de la connectivité du réseau.
– Analyse des pratiques de gestion des « espaces verts » des entreprises de la zone d’activité de Lessay, de l’aérodrome de Lessay, des parcelles de landes de propriétaires privées : identification des propriétaires (cadastre), élaboration d’un questionnaire, rencontre avec les propriétaires …
– Propositions d’actions pour améliorer la connectivité entre les habitats de landes : amélioration de la gestion des bandes enherbées par le service des Routes, gestion différenciée des espaces verts de la zone d’activités, etc.
– échanges avec le SyMEL, le GRETIA, l’OPIE, l’AFFO …

Participation au suivi des populations d’Azuré des Mouillères sur les landes de Lessay :
– Cartographie de la densité de Gentiane pneumonanthe sur la lande de Millières,
– Participation au comptage des œufs d’Azuré sur la lande de Millières
– Prospection complémentaire sur d’autres sites (la Feuillie, Pirou, Saint Patrice de Claids…) pour noter la présence ou l’absence d’œufs.

Niveau requis et compétences

Master 2 (stage de 6 mois d’avril à septembre)
Maîtrise des logiciels de cartographie (MapInfo)
Compétence en écologie, en botanique
Véhicule personnel indispensable

Informations pratiques

Gratification : 30% du SMIC Horaire.
Renseignements : Nathalie Simon, chargée d’études

Commentaires fermés.