ANNONCER UN RECRUTEMENT RÉFÉRENCER UNE FORMATION

Stage Identification des landes sèches utilisées pour la nidification du Busard cendré

Recrutement clos

SOS BUSARDS, Association régionale de protection de la nature, propose une offre de stage portant sur les Landes sèches et reproduction du Busard cendré (Circus pygargus) en Aveyron, un enjeu déterminant pour le maintien de cette espèce en Midi-Pyrénées.
Stage d’une durée de  6 mois basé en Aveyron.

Sujet du stage

Identification des landes sèches utilisées pour la nidification du Busard cendré (Circus pygargus) dans le département de l’Aveyron. Caractérisation de la végétation et de la typologie de ces sites. Suivi et analyse des principaux paramètres de nidification de l’espèce en landes sèches sur la saison de reproduction 2015.
Des actions d’information et de sensibilisation sur l’enjeu de conservation de ces milieux auprès des acteurs en charge de leur gestion pourront être proposées (suivant le temps disponible).

Organisation méthodologique

  • Inventaire cartographique des landes sèches potentiellement favorables à la nidification du Busard cendré sur l’ensemble du département de l’Aveyron. Pour cela une modélisation de la typologie des landes déjà connues comme milieux de nidification sera réalisée.
  • Zonage cartographique des secteurs de cantonnement favorable à l’échelle du département de l’Aveyron en faisant apparaître les probabilités de présence par zone.
  • Recherche des couples cantonnés et des nids sur le zonage retenu.
  • Caractérisation de la typologie et de la végétation des landes utilisées par des couples reproducteurs.
  • Listage et hiérarchisation des critères de choix prépondérant.
  • Suivi de la reproduction des couples (du cantonnement jusqu’à l’envol des jeunes).
  • Calcul du taux d’installation, d’abandon, de reproduction des couples observés,
  • Analyse simple de ces différents paramètres sur la période de reproduction.
  • Traitement des données et analyse statistique de la pertinence de l’ensemble des critères de choix de cantonnement étudiés.

Sous réserve de temps disponible, le (la) stagiaire pourra proposer des actions d’information et de sensibilisation voire initialiser une rencontre avec les maires des communes concernées afin de :

  •  les informer de la présence de Busard cendré nicheur,
  • les sensibiliser sur le rôle essentiel des écosystèmes « landes » et par là-même de l’importance que représente la préservation de ces milieux naturels,
  • réfléchir avec eux et avec les propriétaires sur les moyens à mettre en place pour cette préservation (éviter notamment les écobuages).

Contexte de l’étude

Les populations de Busard cendré (Circus pygargus) sont en diminution en France et particulièrement dans la région Midi-Pyrénées où seuls les départements du Tarn et de l’Aveyron abritent encore plusieurs dizaines de couples nicheurs.
Les actions de conservation dans ces départements sont donc primordiales pour le maintien de cette espèce au niveau régional.
En Aveyron, un suivi de la population est effectué depuis 2004 ; il apparait que la majorité des couples installent leur nid directement au sol dans les prairies fourragères. Ceci entraine un fort taux de destruction des couvées lors des travaux agricoles et ce malgré les efforts très importants réalisés par notre association « SOS busards » pour assurer leur protection.
Cependant, 25 à 30% des couples utilisent des landes sèches. Localiser, protéger ces milieux et mieux connaitre la dynamique des populations s’installant dans ces landes est donc essentiel pour la sauvegarde de l’espèce en Midi-Pyrénées.
Ainsi l’objectif principal est d’identifier les secteurs les plus importants à protéger pour assurer la conservation de cette espèce sur le territoire visé (landes) et permettre ainsi à « SOS busards » d’optimiser dans un futur proche, l’efficacité de ses actions en terme de « gestion de milieux » avec les partenaires locaux.

Conditions

Lieu du stage : Aveyron
Durée : 6 mois
Permis B et véhicule indispensable
Indemnisation des frais de carburant par la structure d’accueil (barème fiscal)
Maîtrise des outils cartographiques (SIG) et statistiques.
Connaissances larges en ornithologie et caractérisation des habitats naturels.
Des notions sur l’identification et la biologie des busards en général (ou ayant déjà participé à une campagne de protection des busards) seraient un plus.

CANDIDATS : pour tous renseignements sur une formation ou annonce de recrutement publiée sur ce site, contacter directement l'établissement ou l'organisme mentionné, Orientation Environnement ne gérant pas les candidatures.

Commentaires fermés.