Stage Invasion par le rhododendron pontique H/F

0

Stage écologie à l’UMR 7058 CNRS EDYSAN

edysan écologie des systèmes anthopisés

 

Stage plantes exotiques envahissantes à Amiens (Somme)
Limite de candidature : 31 janvier 2021

Sujet du stage M2 : Impact de l’invasion par le rhododendron pontique sur la capacité de stockage de carbone et la fonctionnalité des sols

Contexte scientifique

Les perturbations écologiques causées par les espèces de plantes exotiques envahissantes ont été identifiées comme une menace croissante pour la durabilité mondiale, notamment en altérant les services écosystémiques et les conditions socio-économiques à travers différents mécanismes (Kumar Rai and Singh 2020).
Le rhododendron pontique est un arbuste originaire, pour le taxon invasif, du sud de la péninsule ibérique. Il est couramment cultivé comme plante ornementale dans de nombreux parcs et jardins. Sous climat atlantique, il s’est parfaitement acclimaté au point de s’échapper des zones d’introduction pour envahir le sous-bois de certaines forêts, où il bloque toute régénération naturelle de la forêt, altérant ses fonctions économique, écologique et sociale.
Plusieurs études ont montré que le rhododendron pontique peut affecter la qualité de dégradation de la litière (Jones et al. 2019). Les mécanismes impliqués peuvent être des modifications locales :

  • de micro-habitats des sols comme la température ou l’humidité,
  • de la composition des litières ou composés racinaires,
  • des communautés du sol, que ce soit les communautés microbiennes ou les décomposeurs.

Objectifs du stage et approche envisagée

Dans ce stage, il s’agira de s’intéresser à l’impact du rhododendron pontique sur la fonctionnalité des sols et plus particulièrement sur la fonction de transformation du carbone. Les proxies envisagés seront en particulier la décomposition de lames d’appâts (van Gestel et al. 2003), la fraction labile de carbone (Weil et al. 2003) et la respiration du sol (Thoumazeau et al, 2017). Ces deux dernières approches combinées permettront d’évaluer l’impact de l’invasion par le Rhododendron sur les capacités de stockage/destockage de C des sols forestiers (Hurisso et al. 2016).
A l’occasion de ce stage l’étudiant recruté pourra développer ; ses compétences dans des mesures de traits fonctionnels des sols compris dans la boite à outils Biofunctool®, dans l’acquisition de données sur le terrain et dans l’analyse intégré d’un système naturel.

Contexte du stage

Ce stage sur les plantes exotiques envahissantes s’intègre dans un projet de recherche sur le rhododendron pontique porté par l’unité EDYSAN et en collaboration avec le Conservatoire du Littoral et l’Office National des Forêts. Ce projet vise :

  • à documenter la dynamique invasive des populations de Rhododendron ponticum dans les forêts du domaine atlantique français et
  • à évaluer ses impacts écologiques (i.e., biodiversité et fonctionnement de l’écosystème) et économiques (i.e., production forestière) est mené dans l’unité EDYSAN, en collaboration avec le conservatoire du Littoral,
  • en vue d’élaborer des scénarios et des stratégies de contrôle optimales.

Bibliographie :
Gestel, Cornelis A. M. van, Maaike Kruidenier, and Matty P. Berg. 2003. “Suitability of Wheat Straw Decomposition, Cotton Strip Degradation and Bait-Lamina Feeding Tests to Determine Soil Invertebrate Activity.” Biology and Fertility of Soils 37 (2): 115–23.
Hurisso, Tunsisa T., Steve W. Culman, William R. Horwath, Jordon Wade, Deandra Cass, Joshua W. Beniston, Timothy M. Bowles, et al. 2016. “Comparison of Permanganate-Oxidizable Carbon and Mineralizable Carbon for Assessment of Organic Matter Stabilization and Mineralization.” Soil Science Society of America Journal 80 (5): 1352–64.
Jones, Gruffydd Lloyd, John Scullion, Hilary Worgan, and Dylan Gwynn-Jones. 2019. “Litter of the Invasive Shrub Rhododendron Ponticum (Ericaceae) Modifies the Decomposition Rate of Native UK Woodland Litter.” Ecological Indicators 1(07): 105597.
Kumar Rai, Prabhat, and J. S. Singh. 2020. “Invasive Alien Plant Species: Their Impact on Environment, Ecosystem Services and Human Health.” Ecological Indicators 111.
Thoumazeau A., Gay F., Alonso P., Suvannang N., … and Brauman A. 2017 “SituResp®: A time- and cost-effective method to assess basal soil respiration in the field.” Applied soil ecology (121): 223-230.

Conditions du stage sur le rhododendron pontique 

Structure d’accueil : UMR 7058 CNRS-UPJV Écologie et Dynamique des Systèmes Anthropisés (EDYSAN), Unité de recherche du CNRS et de l’Université de Picardie Jules Verne.
Durée du stage : 6 mois
Période privilégiée : janvier-juillet 2021
Rémunération : Indemnité légale de stage et prise en charge des frais de déplacements le cas échéant

Profil recherché

Master 2 ou équivalent
Goût pour le travail de terrain et de laboratoire
Bonne maitrise du traitement de données sous R

Candidature

Référence de cette offre de stage écologie dans la Somme : OE-021220-1
Date limite de candidature : 31 janvier 2021

Clôture des candidatures : 31/01/2021

Partager

About Author

Publidiffusion d'offres d'emploi, de stage et de formations en environnement - Guide non exhaustif. • Candidater à une formation : contacter directement l'établissement. Site à consulter Parcoursup.fr • Candidater à une offre de stage ou d'emploi : cliquer sur le bouton candidater au bas de l'offre.

Publier une offreRéférencer une formation

Commentaires fermés.

error: Copie de contenu non disponible.