Stage Microessais pour un criblage physiologique de microalgues

0

Offre de stage Ingénieur/Master portant sur l’optimisation de l’utilisation de microessais pour un criblage physiologique de microalgues

laboratoire GEPEA

Sujet du stage H/F:

Amélioration des techniques de criblages pour isoler et mettre en culture des souches de microalgues et cyanobactéries à partir d’échantillons prélevés en milieu naturel.
Cadre : travail mené en collaboration avec l’équipe Ifremer Nantes

Contexte du stage microalgues

Des phycotoxines et cyanotoxines sont synthétisées par divers groupes de microalgues et cyanobactéries marines et dulçaquicoles. Le transfert des cyanobactéries toxiques d’eau douce ou de microalgues marines toxiques dans la zone estuarienne reste un phénomène peu étudié.

Nous proposons de développer des plans d’expérience afin de déterminer les effets directs et les interactions de divers paramètres abiotiques tels que la salinité et l’intensité lumineuse sur la production de biomasse, d’osmolytes azotés et de toxines.

Le laboratoire Phycotoxines de l’Ifremer Nantes dispose d’espèces déjà en culture et d’équipements en spectrométrie de masse pour le dosage des toxines. Le laboratoire GEPEA a mis au point une méthode de sélection de souches par criblage successifs à partir de cultures, et applicable aux populations naturelles qui pourront être isolées dans la baie de Vilaine et la Rance. Cette étude écophysiologique in vitro permettra d’évaluer le devenir des espèces toxiques et leurs toxines dans la zone estuarienne.

Objectif du stage

L’objectif sera de participer à l’adaptation de techniques semi-automatisées de manipulations pour
1) isoler et purifier des micro-organismes photosynthétiques,
2) mettre en culture
3) analyser l’effet de la variation de la salinité sur la croissance des cultures.

Les travaux seront menés en aseptie en partie sur des milieux solides, mais essentiellement en milieux liquides en utilisant des dispositifs de type microplaques de culture. Les analyses seront facilitées par l’utilisation d’un automate de distribution en zone aseptique et d’un lecteur multimode.

Le candidat aura à :

  •  mettre en application des plans d’expériences pour optimiser l’utilisation des microessais pour les criblages visés ; procédures de validation (statistique)
  • assurer la traçabilité du matériel biologique utilisé ;
  • analyser les données cinétiques acquises en vue d’identifier ; les clones d’intérêt (criblage) en fonction de leur adaptabilité aux variations de salinité ; des paramètres utilisables pour la mise en culture en photobioréacteurs;
  • participer à des réunions de travail avec l’équipe Ifremer (travail de thèse mené à Ifremer-Nantes)

Profil du candidat et conditions du stage :

Bonnes connaissances théoriques et pratiques en microbiologie
Durée du stage : 6 mois
Période : Février – Juillet 2017 ou Septembre 2017-Février 2018
Indemnité : 554.40 € /mois
Lieu : Laboratoire GEPEA UMR 6144 CNRS 37, Bd Université 44600 Saint-Nazaire
Encadrement : Catherine Dupré

Candidature

Référence de l’offre : OE 270117-1
Date limite de candidature : 15 Février 2017.
Passez cette date, nous recruterons un étudiant pour la période Septembre 2017-Février 2018

Clôture des candidatures : 25/02/2017

Partager

About Author

Publidiffusion d'offres d'emploi, de stage et de formations en environnement - Guide non exhaustif. • Candidater à une formation : contacter directement l'établissement. Site à consulter Parcoursup.fr • Candidater à une offre de stage ou d'emploi : cliquer sur le bouton candidater au bas de l'offre.

Publier une offreRéférencer une formation

Commentaires fermés.

error: Copie de contenu non disponible.