Stage Nuisances olfactives des déchets et effluents organiques

L’Irstea Rennes recrute un(e) stagiaire ACV et nuisances olfactives des déchets

recrutements à l'Irstea

Sujet du stage : Etude de l’impact odeur pour différents modes de traitement des déchets – mise en application d’un nouvel indicateur en ACV • Date limite de candidature : 30/10/2017

Contexte du stage ACV – Déchets

Les déchets et effluents organiques (restes de repas, déchets des agro-industries, déchets verts, boues de station d’épuration, effluents d’élevage,…) sont devenus des déchets non seulement à traiter mais aussi à valoriser soit sous la forme d’énergie de type biogaz soit sous la forme d’amendement agricole de type compost. La méthanisation et le compostage sont les deux modes majoritaires de traitement et valorisation de ces résidus.
Or ces traitements biologiques (permettant la dégradation des résidus via des microorganismes) entraînent souvent des mauvaises odeurs frein à leur développement.

Afin de mieux comprendre et contrôler ces nuisances olfactives, Irstea coordonne un projet de recherche, intitulé Odeval et financé par l’Ademe, qui a pour objectif la compréhension de ce phénomène d’odeur lors du traitement des déchets par compostage, son anticipation et son atténuation. Odeval met alors en œuvre des mesures olfactométriques d’une part et un développement d’une méthode de calcul de l’impact odeur d’autre part. Il s’agira de mettre en application la méthode développée par l’Irstea selon une approche d’Analyse du Cycle de Vie (ACV).

Lieu du stage et organisme d’accueil :

Irstea est un organisme public de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture. Au sein de l’unité de recherche OPAALE, l’équipe SAFIR d’Irstea Rennes (Stratégie d’Amélioration des Filières et de Réduction des Impacts) – à laquelle le stagiaire sera rattaché – étudie les impacts environnementaux et sanitaires de la gestion des effluents et déchets organiques.

Objectifs du stage

Vous serez intégré à l’équipe projet Odeval afin de mettre en pratique l’indicateur environnemental « odeur » développé à l’Irstea. Le stage consistera à mettre en œuvre cet indicateur selon la méthodologie ACV sur différents traitements d’un même gisement : méthanisation, compostage et incinération et également différentes localisations contrastées de ces filières de traitement. Les différentes missions intrinsèques à ce stage seront les suivantes :

  • Modélisation de différents modes de traitement : méthanisation (avec ou sans compostage), compostage et incinération.
  • Mise en œuvre de la méthodologie et obtention d’un impact « odeur » pour chaque mode de traitement.
  • Interprétation des résultats : caractère discriminant, faisabilité

Candidatures

Référence de l’offre de stage : OE 101017-3
Date limite de candidature : 30/10/2017
Adresser CV et lettre de motivation à l’attention de Madame Amandine FOULET par e-mail uniquement en cliquant sur Postuler :

POSTULER

Expiration de l'offre le 30/10/2017

Commentaires fermés.