Stage Plantes exotiques envahissantes dans les Pyrénées H/F

0

Stage Plantes exotiques envahissantes à l’UMR 5602 GEODE

laboratoire GEODE Toulouse

Sujet Étude géohistorique des plantes exotiques envahissantes dans les Pyrénées H/F
Limite de candidature : 28/02/2020

Contexte du stage

Ce stage intervient dans le cadre du projet EI2P « Espèces invasives et pollinisateurs, entre contraintes et potentiels », financé par la Région Occitanie. Les invasions biologiques et le déclin des populations d’abeilles sont deux phénomènes qui représentent des défis majeurs car ils ont un impact négatif sur les activités économiques et agricoles et contribuent à la vulnérabilité des populations humaines. Au-delà du discours prônant une éradication irréaliste et sans nuances, ce projet explore la complexité des questions liées à la perception, à la dynamique spatiale, à la gestion et à l’utilisation potentielle des espèces exotiques envahissantes dans un contexte d’acteurs multiples aux intérêts divergents, grâce à une approche interdisciplinaire associant sciences humaines, sciences spatiales et sciences naturelles. Ce projet vise à contribuer à une meilleure compréhension des impacts des espèces envahissantes sur les systèmes de production, de leurs conséquences possibles sur les services écosystémiques, de leurs potentiels – notamment pour l’apiculture – et de leur prise en compte dans les représentations des acteurs par une approche holistique. Ce stage s’inscrit dans le volet 1 « paysages des invasives et des abeilles, du point de vue des sociétés humaines » du projet, qui s’attache en particulier à mettre en évidence les pratiques, perceptions et représentations que différents acteurs ont de leur territoire, des espèces invasives et des pollinisateurs (et de leur interrelation), dans une dimension spatiale et temporelle (diachronique) sur les terrains d’étude dans les Pyrénées.

Objectif et description

De façon plus spécifique le/la stagiaire aura pour mission de retracer et reconstruire la dynamique d’introduction des espèces exotiques envahissantes sur deux territoires d’étude dans les Pyrénées, en vallée de la Garonne et vallée d’Oussouet.

Pour cela il/elle s’attachera en particulier à :

  1. explorer des données historiques les plus anciennes possibles sur les paysages et les activités humaines sur les territoires d’étude, en lien en particulier avec l’introduction d’espèces et les activités économiques les ayant favorisées ou ayant impacté la biodiversité locale et les paysages (avec un focus particulier sur l’apiculture) ;
  2. caractériser l’histoire d’un certain nombre de plantes exotiques envahissantes identifiées sur les territoires d’études (par exemple : Balsamine de l’Himalaya, Renouée du Japon, Spirée du Japon, Budleia…) ;
  3. proposer une synthèse recensant leur période de possible introduction, la/les cause(s) de cette introduction, l’évolution de leur répartition…qui mette en perspective les données recueillies avec la dynamique des territoires.

Afin d’obtenir des données historiques les plus anciennes possibles sur les introductions de ces espèces, le travail se basera également sur les éléments suivants :

  • Recherche des données historiques existantes dans les flores et publications naturalistes anciennes du territoire (XIX-XXIème siècle)
  • Recherche dans les planches d’herbiers de spécimens (permettant potentiellement de localiser et dater précisément la présence de l’espèce)
  • Recherche des modes et voies d’introduction via l’étude de données provenant, par exemple, de catalogues horticoles anciens, mettant en évidence leur commercialisation…

Ce travail sera réalisé en collaboration avec des membres du CBN des Pyrénées et de Midi-Pyrénées qui possèdent déjà une base de données historiques et une bonne connaissance des herbiers…
Il sera donc nécessaire de se déplacer à Bagnères-de-Bigorre pour travailler au CBN, ainsi qu’à Tarbes, St-Gaudens et Toulouse notamment pour le travail dans les archives.

Profil recherché

Stage de Master 2 – Bac+5, compétences en géohistoire et/ou environnement et botanique souhaitées ; un goût pour l’histoire de l’anthropisation des écosystèmes en lien avec l’évolution des sociétés humaines sera également apprécié.
Permis B (et véhicule)
Qualités : motivation et rigueur, sachant travailler en équipe, aimant les contacts et l’interdisciplinarité, bonnes capacités rédactionnelles et organisationnelles.

Conditions

Date du stage : Ce stage, d’une durée de 5 mois, sera réalisé entre avril-mai et août-septembre 2020 (dates ajustables).
Indemnités : le/la stagiaire sera indemnisé(e) sur la base de la législation en vigueur + prise en charge des frais de déplacement
Laboratoire d’accueil : GEODE (Géographie de l’Environnement), Toulouse
Lieu : stage écologie en Haute-Garonne et terrain dans les Pyrénées.

Candidature

Date limite de candidature : 28 février 2020
Référence de cette offre de stage : OE-100220-1

Clôture des candidatures : 28/02/2020

Partager

About Author

Site-média Emploi Stage Formations en environnement et développement durable. Guide des formations non exhaustif. Pour toute candidature, contacter directement l'organisme de formation ou recruteur mentionné sur l'annonce. Conseils personnalisés uniquement sur devis. Actualiser, compléter ou supprimer un contenu : infocom@orientation-environnement.fr

Commentaires fermés.