Stage Plantes invasives H/F

0

Stage Plantes exotiques envahissantes dans le Haut-Rhin

recrutement sundgau

Stage biodiversité sur les Plantes invasives H/F • Limite de candidature : 24 février 2020
Communauté de Communes Sundgau (68)

Présentation du projet

La CC Sundgau a été alertée et sollicitée par des élus et techniciens du bassin versant transfrontalier de la Birsig sur le développement de plantes exotiques envahissantes sur son territoire. Des actions sont d’ores et déjà menées en Suisse (arrachage, travaux d’éradication, sensibilisation, journées citoyenne).
Ces espèces exotiques sont également fortement présentes sur les bassins versants français. Le Département du Haut-Rhin a en effet identifié près de 70 espèces exotiques envahissantes présentes ou potentielles sur son territoire et a rédigé des fiches de reconnaissances de celles-ci répertoriées dans un carnet publié en 2013.
Le développement de plusieurs de ces espèces comme les Renouées asiatiques, l’Ambroisie à feuilles d’armoise, la Berce du Caucase ou les Solidages représente aujourd’hui une menace pour la préservation des milieux et la protection de la biodiversité. Elles peuvent aussi causer des problèmes d’ordre économique (impact sur les cultures), sécuritaire (perte de visibilité en bord de route, problème lors des crues, embâcles) ou impacter la santé humaine (allergies, brulures).
Conscient des menaces que ces espèces constituent, mais aussi des difficultés techniques, environnementales et sociétales que peut présenter leur éradication la Communauté de communes Sundgau aimerait mieux connaitre leur répartition et développer un programme de sensibilisation et d’action à l’échelle de son territoire.

Objectifs généraux du stage sur les plantes invasives

  • Recenser les zones de développement des plantes exotiques envahissantes à l’échelle du territoire
  • Développer un programme de sensibilisation et de lutte contre ces espèces 
  • Prioriser les enjeux à l’échelle du territoire

Missions de stage

Le stage se déroulera sous la supervision de la chargée de mission environnement, avec l’appui technique du Conseil départemental du Haut-Rhin. Il pourra également s’intégrer dans un projet transfrontalier d’étude et de gestion des plantes invasives dans le bassin de la Birsig.

Recenser les zones de développement des plantes exotiques envahissantes à l’échelle du territoire

  • identifier les plantes envahissantes présentes sur le territoire grâce aux données, à la bibliographie existantes et à un travail de concertation avec les partenaires ;
  • interroger l’évolution de la biodiversité locale au regard de l’évolution des plantes envahissantes en définissant au préalable des indicateurs avec des experts ;
  • identifier des zones et les plantes envahissantes à enjeux, émergentes et prioritaires notamment en lien avec les cours d’eau et la connexion avec la Suisse. Une attention particulière sera également portée sur les berges des cours d’eau du territoire, les ripisylves nues ainsi que les zones de remblais favorables au développement des plantes envahissantes ;
  • proposer une méthodologie pour poursuivre le recensement à l’échelle du territoire et la tester sur un site pilote ;
  • retranscrire et analyser les données récoltées sous forme de SIG

Développer un programme de sensibilisation et de lutte contre ces espèces à l’échelle du territoire

  • Faire le point sur les outils de sensibilisation et de lutte contre les espèces exotiques envahissantes et sur les freins possibles à cette lutte (techniques, sociologiques, environnementaux) ;
  • Proposer une méthodologie pour les diffuser et les mettre en œuvre (en les adaptant si nécessaire) à l’échelle du territoire

Prioriser les enjeux à l’échelle du territoire

  • En fonction des deux points précédents, proposer une hiérarchisation des enjeux selon les espèces et les sites
  • Proposer un plan d’actions pluriannuel fixant des priorités d’interventions

Profil

Formation en écologie, gestion de la biodiversité et du patrimoine naturel, éducation à l’environnement, socio/anthropologie de l’environnement
Connaissances naturalistes : bonnes bases en botaniques (capacité d’identifier les espèces exotiques envahissantes sur la base de fiches de reconnaissance existantes)
Connaissances et pratique en gestion de projet et en animation
Intérêt pour les méthodologies d’inventaire naturaliste et participatif
Intérêt pour les pratiques de concertation, participation citoyenne, mobilisation d’acteurs
Sensibilité pour la protection des paysages et de la nature
Notions en Système d’Information Géographique et cartographie
Goût pour le travail de terrain
Bonne communication orale et écrite
Autonome et organisé
Permis de conduire nécessaire / véhicule personnel souhaitable

Informations pratiques

Durée du stage plantes invasives : 6 mois à partir d’avril 2020 (période négociable)
Indemnisation forfaitaire et défraiement des déplacements nécessaires au travail de terrain
Le stagiaire sera encadré par le service Environnement de la Communauté de Communes Sundgau et sera basé à Altkirch (68).

Informations complémentaires : Léa GENIS – Chargée de mission environnement au 03 89 08 36 20.

Candidature

Date limite de candidature : 24 février 2020
Référence de cette offre de stage en écologie sur les plantes invasives : OE-110220-1

Diffusé par Orientation-environnement.fr • Clôture des candidatures : 24/02/2020

Commentaires fermés.