Stage Politique de la connaissance sur la biodiversité H/F

La DGALN recrute un(e) stagiaire Politique de la connaissance sur la biodiversité

emploi stage Ministère de la transition écologique

Stage Biodiversité • Recrutement clos au 03/12/2018

Contexte du stage

La DGALN (Direction générale de l’aménagement, du logement et de la nature) élabore, anime et évalue les politiques de l’urbanisme, de la construction, du logement, des paysages, de la biodiversité, de la géodiversité, de l’eau et des matières premières non énergétiques.
Elle veille à leur condition de mise en œuvre sur le territoire terrestre et marin, dans un souci de cohérence à l’échelle du territoire et dans un objectif de gestion rationnelle et équilibrée des ressources, qu’elles soient foncières, naturelles, minérales, vivantes…
Au sein de la sous direction chargée de la protection et de la restauration des écosystèmes terrestres, le bureau de la politique de la biodiversité est chargé du développement et de l’organisation de la connaissance sur la biodiversité et la géodiversité, du suivi et de l’animation de la stratégie nationale pour la biodiversité, de la tutelle du Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) et de la coordination des systèmes d’information sur la nature.

Missions du stagiaire

Le/la stagiaire appuiera la chef de projet connaissance et le chef de projet SI sur les quatre missions suivantes :

1 – Analyse des politiques d’acquisition des connaissance sur la biodiversité en région :
élaborer un état des lieux par région du contenu des politiques d’acquisition de connaissances qu’elles portent en priorité (organisation, financement et type de données). Ce document sera essentiel dans la mise en œuvre de la stratégie nationale d’acquisition des données portée par le ministère qui permettra d’harmoniser les différentes approches. Il s’agira plus précisément d’analyser le périmètre des données connaissance de chaque DREAL, d’organiser des entretiens avec chacune d’entre elles et d’échanger à ce sujet avec l’UMS Patrinat, unité mixte scientifique du patrimoine naturel piloté par le MNHN, l’AFB et le CNRS, en charge du suivi opérationnel des remontées des données régionales.

2 – Appui à la préparation logistique du séminaire sciences pour l’action 2019 en Outre Mer
Séminaire scientifique à portée opérationnelle co-organisé par le MTES, la FRB et l’AFB autour de 4 ateliers thématiques. Chaque atelier traitera d’un thème à enjeu et regroupera une vingtaine d’experts d’horizons divers (scientifiques, institutionnels, socio-économiques, etc.).
Il s’agira de :
– participer au comité de pilotage réunissant les porteurs du projet (MTES, FRB, AFB)
– participer à l’animation de la rencontre en octobre 2019 (dans la mesure du possible en fonction de la période de stage).
– co-animer sur le contenu et la logistique d’un des ateliers

3 – Appui à l’organisation de la commission spécialisée “connaissance” du comité national de la biodiversité
(deux séances à prévoir sur la période du stage)

4- Appui au bureau pour le dialogue avec les associations naturalistes dans le cadre des subventions accordées en 2019
(organiser des rencontres en bilatérale, suivi budgétaire..etc)
Ces missions l’amèneront à travailler :
– avec les autres agents de la direction de l’eau et de la biodiversité (DEB)
– avec l’agence française de la biodiversité (AFB)
– avec les associations naturalistes, les DREAL, la fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB)

Profil recherché

Diplômes – Formation – Expérience

  • Étudiant en master en écologie ou action publique liée à l’environnement, ou en formation d’ingénieur et à l’interface sciences-politiques.
  • Connaissances du contexte institutionnel et politique de la biodiversité.
  • Connaissances en écologie.
  • Une préférence sera donnée aux étudiants qui ont une double compétence technique et sciences politique.

Savoir-faire opérationnel et professionnel

  • Autonomie, initiative, rigueur.
  • Bonne capacité d’anticipation, d’organisation, d’animation et de travail en réseau avec des acteurs d’horizons variés (scientifiques, institutionnels, gestionnaires).
  • Bonne capacité d’analyse et de synthèse.
  • Bonne capacité de rédaction et d’expression orale.

Conditions du stage

Le stage se déroulera sur plusieurs mois (6 à 9, durée indicative selon formation) à compter de la date de signature de la convention (à partir d’avril 2019) et en fonction des exigences pédagogiques de la formation suivie par le stagiaire.
Gratification / Indemnité mensuelle : 554 €

Candidatures closes

Recrutement clos au 03/12/2018.
Référence de cette offre de stage biodiversité à rappeler : OE-141118-1

Limite de candidature et archivage de cette offre le : 03/12/2018

Poster votre message (Espace modéré, suppression après 12 mois) :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.