Stage Résilience des territoires bretons et changements climatiques H/F

0

L’École des hautes études en santé publique recrute

 Ecole des hautes études en santé publique (EHESP)

 Stage M2 Analyse de la résilience des territoires bretons aux effets des changements climatiques sur la santé
Stage à Rennes, Ille-et-Vilaine
Limite de candidature : 31/01/2021

Structure de rattachement

L’École des hautes études en santé publique (EHESP) est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP). Grand établissement sous la tutelle conjointe du ministère des solidarités et de la santé, et du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, l’EHESP est membre du réseau des écoles de service public (RESP), de la conférence des présidents d’université (CPU) et de la conférence des grandes écoles (CGE). Elle est engagée dans le projet Université de Rennes (UniR).

Contexte du stage

Le sujet de stage sur la résilience des territoires s’inscrit dans les travaux de thèse de H. Pereira Barbosa qui ont pour objectif de caractériser la résilience des territoires bretons aux effets des changements climatiques sur la santé en développant un modèle multicritère d’aide à la décision.

Au cours des dernières décennies, les changements climatiques sont devenus l’une des plus grandes préoccupations sanitaires du siècle. Ses effets sur la santé des populations et l’environnement sont divers, notamment ceux liés aux évènements météorologiques extrêmes, à la chaleur extrême, à la qualité de l’air, à la quantité et à la qualité des ressources en eau, à l’alimentation, à la biodiversité, à l’aggravation des inégalités en matière de santé, entre autres.
En ce sens, l’aménagement du territoire, en tant que politique publique, qui doit assurer l’organisation et l’utilisation adéquate des ressources pour un développement environnemental, social et économique qui intègre la santé au centre des débats, constitue un puissant levier pour faire face aux effets des changements climatiques sur la santé.

Alors que de nombreuses études fournissent des preuves de liens statistiques entre les choix d’aménagement du territoire et la santé, peu d’attention est accordée aux mécanismes qui pourraient les expliquer. En outre, ces questions des changements climatiques, de santé et d’aménagement du territoire ne sont guère abordées dans le cadre d’approches globale et systémique. Les relations de cause à effet sont complexes, multiples et souvent indirectes, et sont la combinaison de divers facteurs environnementaux, politiques, économiques, sociaux et individuels qui influencent positivement ou négativement la santé des populations et de l’environnement et contribuent aux inégalités environnementales et sociales en matière de santé à l’échelle des territoires.

Pour surmonter cette complexité, la mise en œuvre de stratégies visant à identifier les inégalités de santé résultant des changements climatiques nécessite inévitablement l’utilisation de nouvelles méthodes fondées sur des approches systémiques de la santé publique, impliquant de multiples disciplines des sciences environnementales, sociales et politiques.

Positionnement et missions de stage sur la résilience territoriale

Le-la stagiaire intégrera l’équipe de recherche de l’EHESP (H. Pereira Barbosa – doctorant, M-F. Thomas – directrice de thèse et A. Roué-Le Gall – co-encandrante de thèse). Dans ce contexte, il-elle contribuera à l’élaboration de l’outil d’aide à la décision. Ses missions concrètes sont les suivantes :

  • Participer à la conception du portrait des territoires prenant en compte les enjeux climatiques, environnementales et sociodémographiques à partir de diverses données notamment celles issues des PCAET, INSEE…
  • Contribuer aux activités de collecte et d’analyse des données d’entrée du modèle multicritère d’aide à la décision.

Connaissances et compétences requises

Le-la candidat-e doit :
– Être en voie d’obtenir un M2 en sciences de l’environnement, en géographie ou en santé publique
– Avoir une connaissance de base et un intérêt pour la méthodologie de recherche, le traitement et l’analyse des données spatiales
– Faire preuve de rigueur, d’une très bonne capacité d’analyse et de synthèse
– Démontrer d’excellentes compétences en communication écrite et orale en français, et une bonne compréhension de l’anglais écrit

Renseignements pratiques

Le poste est basé à Rennes, sur le campus de l’EHESP
Période de stage souhaité : 6 mois entre mars et septembre 2021
Gratification du stage : selon la réglementation nationale en vigueur

Candidature

Référence de cette offre de stage environnement à Rennes : OE-190121-1
Les candidats devront soumettre les documents suivants :
– Un CV
– Une lettre de motivation
Réponse souhaitée au plus tard le 31 janvier 2021.

Clôture des candidatures : 31/01/2021

Partager

About Author

Publidiffusion d'offres d'emploi, de stage et de formations en environnement - Guide non exhaustif. • Candidater à une formation : contacter directement l'établissement. Site à consulter Parcoursup.fr • Candidater à une offre de stage ou d'emploi : cliquer sur le bouton candidater au bas de l'offre.

Publier une offreRéférencer une formation

Commentaires fermés.

error: Copie de contenu non disponible.