Stage Principe de la Responsabilité élargie du producteur concernant les DEEE H/F

0

 Offre de stage recherche en économie circulaire H/F

cresting circular economy

Sujet du stage : Enjeux et performances de l’application du principe de la Responsabilité élargie du producteur concernant les DEEE en France
Limite de candidature : 08/03/2021

Contextes du stage sur les DEEE

Le stage dans le contexte du projet européen CRESTING 

Le stage s’inscrit dans le cadre du projet européen CRESTING portant sur l’économie circulaire (cresting.hull.ac.uk), et plus spécifiquement dans le cadre de la thèse de doctorat de Kieran Campbell-Johnston, Université de Utrecht (Netherlands) en partenariat avec l’Université de technologie de Troyes.
Cette thèse de doctorat s’intitule “Comparative analysis of effects, successes and limitations of existing governance arrangements for key waste streams” et repose sur la comparaison des politiques publiques mises en oeuvre en France, aux Pays-Bas et en Italie.

L’objectif du stage est de réaliser la collecte de données en France pour permettre au doctorant de mener son étude comparative. 
Contexte  : l’économie circulaire et la responsabilité élargie du producteur
Ces 10 dernières années, l’économie circulaire constitue une réponse à de nombreux problèmes environnementaux tels que l’épuisement des ressources ou encore la génération de déchets et substances nocives. De nombreux pays, mais également de nobreuses entreprises se sont emparées de ce concept et on déployer des stratégies inovantes. 

Du point de vue des politiques publiques, l’économie circulaire a été intégrée par l’Union Européenne dans son plan d’action de 2015 (Circular economy Action Plan) et plus récemment comme pilier essentiel des plans de relance post COVID19 “Green New Deal“. 
L’un des dispositifs politiques au cœur du plan d’action économie circulaire et du Green New Deal, est celui de la responsabilité élargie des producteurs (REP). Développé dans les années 1990, la REP consiste à étendre la responsabilité des producteurs jusqu’à la phase de fin de vie d’un produit, tout en visant à stimuler l’innovation et inciter à l’éco-conception (Lindhqvist, 2000). 

Le stage dans le contexte de la thèse de doctorat

L’objectif est d’explorer l’organisation, les performances et les enjeux de la responsabilité élargie du producteur appliquée au secteur des fabricants d’équipements électriques et électroniques (EEE) en France. L’accent mis sur les EEE est intéressant car: (a) d’un point de vue politique européen, il s’agit de l’un des programmes de REP les plus anciens, offrant une période plus longue à partir de laquelle s’inspirent des réflexions et des expériences; et (b) les déchets provenant des EEE (les DEEE) constituent l’une des catégories de produits les plus complexes à partir de laquelle appliquer la REP. Les EEE sont de tailles diverses (des réfrigérateurs aux téléphones…), composés de matériaux et de composants critiques (les métaux des terres rares, les contaminants environnementaux tels que les PCB1 (Favot et Massarutto, 2019; Robinson, 2009)). Cette complexité rend difficile le traitement de fin de vie. La protection de la santé humaine et environnementale, ainsin que la récupération des matériaux qu’ils contiennent deviennent de véritables challenges (Habib et al., 2015; Kiddee et al., 2013).

Objectif du stage

L’objectif de ce stage est de contribuer à cette recherche qui vise à comparer les politiques de REP sur les EEE en Italie, aux Pays-Bas et en France. En étroite collaboration avec le doctorant, le stagiaire sera en charge de la collecte des données en France permettant cette comparaison.
Une revue de la littérature des documents institutionnels sur les EEE et la gestion des DEEE en France a été réalisée et sera mise à la disposition du stagiaire (politique actuelle, législation, exigences et évolutions en cours, revue des acteurs clés, rôles et responsabilités et compétences (acteurs formels et informels). Le stage consistera à réaliser une série d’entretiens avec les principaux acteurs impliqués dans l’organisation de la filière de gestion des DEEE (publics et privés) afin d’identifier et de décrire les aspects organisationnels, les facteurs de réussites et les défis vécus par les acteurs.

Références :
Favot, M., Massarutto, A., 2019. Rare-earth elements in the circular economy: The case of yttrium. J. Environ. Manage. 240, 504–510. https://doi.org/10.1016/j.jenvman.2019.04.002
Habib, K., Parajuly, K., Wenzel, H., 2015. Tracking the Flow of Resources in Electronic Waste – The Case of End-of-Life Computer Hard Disk Drives. Environ. Sci. Technol. 49, 12441–12449. https://doi.org/10.1021/acs.est.5b02264
Kiddee, P., Naidu, R., Wong, M.H., 2013. Electronic waste management approaches: An overview. Waste Manag. 33, 1237–1250. https://doi.org/10.1016/j.wasman.2013.01.006
Lindhqvist, T., 2000. Extended Producer Responsibility in Cleaner Production: Policy Principle to promote Environmental Improvements of Product Systems. Lund University. https://doi.org/http://www.lub.lu.se/luft/diss/tec355.pdf
Robinson, B.H., 2009. E-waste: An assessment of global production and environmental impacts. Sci. Total Environ. https://doi.org/10.1016/j.scitotenv.2009.09.044

Profil recherché

Master / ingénieur (bac +5) en management environnemental, gestion des déchets, management du développement durable
Maîtrise des méthodes d’analyse qualitative et de terrains (réalisation d’enquètes) 
Autonomie, créativité, compétences relationnelles et rédactionnelles 
Intérêt pour le milieu de la recherche, stage idéal avant une thèse de doctorat. 
Langue : anglais (B2+) et français (natimaternelle)

Conditions du stage

Ce stage est une excellente opportunité pour découvrir l’environnement de la recherche multipartenariale, interdisciplinaire et interculturelle puisqu’il s’inscrit dans le cadre d’un programme européen réunissant 8 universités partenaires (dont l’UTT) coordonnant 15 thèses de doctorants, toutes traitant de la question de l’économie circulaire. 
Lieu du stage : Université de technologie de Troyes, UR InSyTE
Le stagiaire sera placé sous l’encadrement conjoint du doctorant Kieran Campbell-Johnston (Université de Utrecht, Pays-Bas), de Sabrina Dermine-Brullot (enseignant-chercheur UTT, France) et Walter Vermeulen, (chercheur à l’Université de Utrecht, Pays-Bas). 
Durée : 6 mois à partir de fin mars / avril 2021
Indemnisation : 1/3 SMIC
Permis B souhaité car des déplacements sont à prévoir en région Grand-Est. 

Candidature

Limite de candidature : 08/03/2021
Référence de cette offre de stage Économie circulaire dans l’Aube : OE-170221-2
Pour toute informations complémentaires et pour candidater : contacter Sabrina Dermine-Brullot par e-mail en cliquant ci-dessous :

Clôture des candidatures : 08/03/2021

Partager

About Author

Publidiffusion d'offres d'emploi, de stage et de formations en environnement - Guide non exhaustif. • Candidater à une formation : contacter directement l'établissement. Site à consulter Parcoursup.fr • Candidater à une offre de stage ou d'emploi : cliquer sur le bouton candidater au bas de l'offre.

Publier une offreRéférencer une formation

Commentaires fermés.

error: Copie de contenu non disponible.