Stage Stratégie climat au PNR de Millevaches H/F

0

Offre de stage au PNR de Millevaches en Limousin

emploi et stages en parc naturel

Stage Stratégie climat en Corrèze • Limite de candidature : 29 novembre 2019

Sujet du stage : Diagnostic thématique et construction d’indicateurs dans le cadre de la « stratégie climat » du Parc naturel régional de Millevaches en Limousin

Contexte du stage Stratégie climat

Le Syndicat mixte d’aménagement et de gestion du Parc naturel régional de Millevaches en Limousin (PNR ML) intervient dans le cadre des missions qui lui sont confiées par décret ministériel (Décret n° 2018-1247 du 26 décembre 2018 portant classement du parc naturel régional de Millevaches en Limousin (région Nouvelle-Aquitaine) et dans de la mise en œuvre de la Charte 2018-2033.

Depuis l’accord de Paris en 2015, premier accord universel sur le climat, et suite au second Plan National d’Action sur le Changement Climatique en France (2018), une implication forte des acteurs locaux est sollicitée.

En 2019, le PNR ML a décidé d’élaborer une stratégie Climat pour le territoire, articulée autour de sa Charte et sur la base d’actions fondées sur la nature. La définition des enjeux, des priorités et des programmations interannuelles est en cours.
Des réflexions sont également engagées sur la création et mise en œuvre d’outils de suivi des actions menées sur le territoire et dans le but d’évaluer en continu la stratégie.

Missions du stagiaire

En lien avec les chargé-es de missions du Parc, le stagiaire participera à la construction de la stratégie climat, son niveau d’ambition et les actions potentielles nouvelles associées. Il devra être force de proposition via un travail bibliographique, des rencontres avec des interlocuteurs de territoires, ou structures, engagés dans ce type de démarche.
L’essentiel de la mission reposera cependant sur la construction d’indicateurs climatiques que la structure Parc sera amenée à utiliser dans son quotidien et dans le cadre des programmes d’actions en cours et à venir. Il s’agit d’une clé d’entrée nécessaire à la définition d’une stratégie et d’objectifs. Ces indicateurs devront en particulier correspondre aux thématiques suivantes :

  1. Gestion des milieux aquatiques
  2. Gestion des milieux forestiers
  3. Développement des mobilités douces
  4. Gestion de la biodiversité 
  5. Développement d’un tourisme durable
  6. Développement des énergies renouvelables
  7. Les activités courantes de la structure Parc (fonctionnement) en termes de gestion du Parc (déplacements, consommations d’énergie, de papier, d’eau,…)

Les deux premières thématiques devront être traitées, pour les autres, des choix seront opérés au sein d’un groupe de travail climat.

Voici un exemple d’indicateur afin d’illustrer la mission :
Sur l’eau : La restauration d’une zone humide tourbeuse correspond à améliorer la résilience d’un stockage de carbone. Quel est le stock de carbone par volume de tourbe ? Quel stockage de carbone historique et actuel les tourbières représentent-elles ? Quel est le potentiel d’augmentation de carbone via les tourbières à restaurer ? è la création d’un indicateur de stockage carbone par les tourbières nécessite un travail de recherche bibliographique : X kg de C/m3. Il génère ici la création d’un diagnostic passé et actuel sur les tourbières du territoire. Il génère la définition d’un potentiel de stockage supplémentaire pour le futur, au regard des capacités de restauration de milieux avec les moyens actuels : un niveau d’ambition associé à une programmation potentiel de travaux. Il génère enfin, des objectifs mesurables à 5 ans, 10 ans…

L’un des défis de la construction d’une stratégie climat, qui s’adresse et doit convaincre d’une synergie entre tous les acteurs, usagers, habitants d’un territoire, est celui d’un outil de partage de la connaissance (diagnostics, résultats, effets concrets des actions), de valorisation des actions favorables à l’atténuation et l’adaptation au changement climatique (retour d’expérience, valorisation du porteur de projet, éléments de reproductibilité,..), et permettant de visualiser et mesurer le niveau d’engouement généré par la stratégie climat.
Pour l’heure, les outils web semblent les plus à même de répondre à ce besoin. Le stagiaire sera amené à poser une réflexion approfondie sur la structuration, architecture d’un ou plusieurs outils Web sur la base des besoins identifiés, de réflexions personnelles ou de groupes (avec les chargés de missions géomatiques et Évaluation du Parc) et sur la base d’autres outils web existants et répondant peu ou prou aux mêmes objectifs.

Le stagiaire sera amené à découvrir le territoire, la structure Parc, et en fonction de ses sensibilités pourra participer à d’autres missions totalement différentes (tourisme, patrimoines, culture, suivis de l’avifaune, …en sorties terrain par exemple).

Profil recherché

  • Compétences en écologie – approches systémiques – écologie du paysage.
  • Connaissance des écosystèmes aquatiques et forestiers très appréciables
  • Bonnes connaissances des enjeux climatiques, des actions possibles d’atténuation et adaptation aux changements. Forte sensibilité sur les questions environnementales. 
  • Compétences en informatique et bureautique, développement web souhaité mais non obligatoire
  • Utilisation du SIG sous QGIS
  • Niveau Bac+5 (les situations de reconversion professionnelle seront étudiées)
  • Goût et sens du contact – travail en équipe
  • Motivation – Transversalité – pédagogie – force de propositions – prises d’initiatives – capacité d’adaptation – réactivité 
  • Permis de conduire indispensable (véhicule de service à disposition pour les déplacements professionnels)

Conditions

Durée : 5 à 6 mois, à partir de mars 2020 (La structure d’accueil s’adaptera au mieux au calendrier des stagiaires)
Indemnité : gratification de stage selon législation en vigueur (environ 575 €/mois – Frais de repas – Frais de déplacements si indisponibilité des véhicules de services) – congés selon réglementation en vigueur.
Contacts et informations : Rodier Guillaume : 05 55 96 97 01 – g.rodier@pnr-millevaches.fr

Calcul de la gratification pour un stage
La gratification réelle peut être calculée ici : simulateur service-public.fr

Candidater

Les candidatures seront étudiées sur la base des critères ci-avant, en particulier en fonction des compétences du candidat et de ses motivations. Le stage et les thèmes abordés peuvent être construits avec les candidats : les propositions et idées peuvent intégrer la lettre de motivation – l’absence de certaines compétences n’est pas rédhibitoire…).
Date limite de candidature : 29 novembre 2019
Candidature à adresser préférentiellement par email en cliquant ci-dessous et en rappelant la référence OE-281019-2 :
Ou par courrier à : Monsieur Le Président
Parc naturel régional de Millevaches en Limousin
7 route d’Aubusson, 19290 Millevaches

Diffusé par Orientation-environnement.fr • Clôture des candidatures : 29/11/2019

Partager

Commentaires fermés.