Emploi, stages et formations en environnement et développement durable

Stage Taille des ailes et colonisation des coléoptères Carabidés

RECRUTEMENT CLOS

L’Irstea propose une offre de stage de Master 2.
Sujet du stage : la taille des ailes explique-t-elle les patrons de colonisation chez les coléoptères Carabidés ? Le cas de l’île de Mareau-aux-Prés.

Détails de l’offre

La Loire fait l’objet de nombreux travaux d’entretien et de restauration de son lit par les services de l’état dans l’objectif de maintenir la capacité d’écoulement du fleuve et d’éviter la réduction de sa section active. Au sein de la Réserve Naturelle Nationale de St-Mesmin, un ilot central de la mosaïque d’îles de Mareau-aux-Prés a ainsi été arasé à la fin de l’été 2012 et est en cours de reformation depuis le printemps 2013.
Le stage s’insère dans le cadre du projet de recherche BioMareau , dont l’objectif est d’évaluer les conséquences de ces travaux sur quatre taxons contribuant à la biodiversité ligérienne, parmi lesquels les insectes coléoptères Carabidés. Nous nous intéressons donc aux patrons de colonisation et de succession des espèces de Carabidés suite à la perturbation qu’a constituée l’arasement de l’ilot. Ces insectes, dont la plupart des espèces ligériennes ont des exigences micro-environnementales assez strictes, sont susceptibles de recoloniser l’ilot cible en utilisant différents modes de dispersion, parmi lesquels le vol.

Nous cherchons donc notamment à évaluer l’importance de la dispersion par le vol dans la capacité de colonisation de l’îlot en formation par les espèces de carabidés. A ce titre, nous avons échantillonné les carabidés sur l’ilot cible avant arasement (2012), après arasement (2013) et dans les habitats sources potentiels (2013).
Le stage lui-même consistera essentiellement en une étude morphométrique (mesure de longueur d’ailes) sur quelques espèces cibles choisies pour leur variabilité intra-spécifique connue du développement alaire des adultes. Les mesures se feront sur des individus préalablement acquis et identifiés. En contrepartie, l’étudiant aidera aux mesures de terrain et de laboratoire de l’année en cours.
Selon la disponibilité des échantillons, qui dépendra du déroulement de la campagne de terrain 2013 et de l’avancement préalable du travail de laboratoire (tri et identification des individus), la problématique du stage pourra varier entre des questions de dynamique interannuelle ou, plus simplement, de dynamique saisonnière avant perturbation par les travaux.

Informations pratiques

Organisme d’accueil :
Irstea, Equipe Biodiversité, UR EFNO « Écosystèmes forestiers », TR SEDYVIN « systèmes écologiques terrestres : dynamiques, vulnérabilités et ingénierie », Domaine des Barres, 45290 Nogent sur Vernisson, France
Sites web : www.irstea.fr/efno et ww.irstea.fr/la-recherche/unites-de-recherche/efno/interactions-gestion-forestiere-et-biodiversite-specifique

Responsables du stage :
– Dr. Emmanuelle DAUFFY RICHARD (personne à contacter), Irstea EFNO, Nogent/V.
tél : 02 38 95 03 27 (emmanuelle.dauffy-richard@irstea.fr)
– Dr. Sylvie AUGUSTIN, INRA – Centre de recherche Val de Loire, Unité de Zoologie Forestière, 2163 Avenue de la Pomme de Pin, CS 40001 ARDON, 45075 ORLEANS Cedex 2 (sylvie.augustin@orleans.inra.fr)

Déroulement du stage
Collecte de données :
– Laboratoire : mesure des longueurs d’ailes sous loupe binoculaire et caméra numérique : préparation des individus, photographie, traitement d’image, saisie des données
– Terrain selon le planning et le niveau de la Loire : relevés des pièges et des informations environnementales au printemps-été 2014
Traitement du sujet :
– Bibliographie internationale : état de l’art sur le sujet, formalisation des questions/ hypothèses / prédictions, stratégie d’analyse de données
– Analyse statistique des données existantes et collectées
– éventuellement : rédaction du manuscrit en anglais

Durée : 5 mois au minimum

Conditions matérielles :
– Montant de la rémunération ou de la gratification : environ 400 €/mois
– Frais de déplacements sur le terrain remboursés par l’organisme d’accueil
– Possibilité de louer une chambre d’étudiant sur le site (sous réserve de disponibilité)
Indemnité : environ 400 € / mois

Profil recherché

Master 2 en écologie, école d’ingénieurs.

Compétences utiles
– goût pour la recherche (rigueur, autonomie, curiosité, motivation)
– solides bases en écologie
– analyses statistiques (logiciel R): modèles à effets mixtes, modèles linéaires généralisés
– rédaction scientifique en lien avec l’analyse bibliographique
– intérêt pour l’entomologie de laboratoire (manipulations sous loupe binoculaire, utilisation de clés, détermination) et la pratique de terrain
– aisance à la compréhension de l’anglais scientifique
– permis B

Candidatures

Date limite de candidature : 30 septembre 2013

Partager :
CANDIDATS : pour tous renseignements sur une formation ou annonce de recrutement publiée sur ce site, contacter directement l'établissement ou l'organisme mentionné, Orientation Environnement ne gérant pas les candidatures.

Commentaires fermés.