Stage Les toits végétalisés : services écosystémiques et biodiversité H/F

0

Offre de stage biodiversité au MNHN

recrutements mnhn museum histoire naturelle

Sujet du stage. Les toits végétalisés comme solutions fondées sur la nature : liens entre services écosystémiques et biodiversité
Date limite de candidature : 06/12/2020
Stage au MNHN, rue Buffon, 75005 Paris

Contexte du stage

Le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) est un établissement public qui étudie les relations entre l’Homme et la nature depuis des siècles. Parmi ses questionnements actuels, le Muséum cherche à répondre aux défis d’aujourd’hui, notamment les changements climatiques, grâce à la bioinspiration et aux solutions fondées sur la nature (NBS).

Fort d’une grande expérience en écologie urbaine , le Muséum est devenu partenaire du projet REGREEN, au sein du programme H2020, qui vise à favoriser les NBS dans le cadre de la transition écologique en milieu urbain . Réunissant 20 partenaires dans quatre pays (France, Danemark, Croatie et Chine), Regreen a quatre buts principaux: i) améliorer les connaissances sur les NBS; ii) développer la cartographie et les modèles de NBS; iii) susciter le déploiement de marchés et d’emplois issus des NBS; et iv) étudier les liens entre bien-être, santé et nature dans la ville.

Le Muséum souhaite s’impliquer davantage dans la cartographie et la modélisation des services écosystémiques fournis par les NBS, ce qui nécessite d’étudier les liens entre NBS et biodiversité, et plus spécifiquement dans quelle mesure les NBS dépendent de la biodiversité.
Le Muséum a choisi comme type de NBS les toits végétalisés car ils constituent un type d’infrastructure verte pour lequel il existe déjà, en France et au niveau international, un socle de connaissances et un engagement politique.

Les toits végétalisés sont des NBS susceptibles de fournir des services écosystémiques comme : la séquestration du carbone; la réduction des îlots de chaleur; la régulation des eaux de pluie; l’isolation phonique et thermique; l’amélioration de la qualité de l’air; une production agricole ; un moyen récréatif et une source de bien-être et de santé humaine.

Cependant, le rapport entre ces bénéfices et la biodiversité est encore mal connu, notamment sur les toits qui constituent des environnements difficiles pour la croissance des plantes, en raison de multiples stress. Or les associations entre les espèces pourraient jouer un rôle crucial dans la résilience des communautés. Il est donc important d’explorer ces interactions pour améliorer notre compréhension de l’écologie des toits végétalisés et des services écosystémiques fondés sur la nature. Le projet GROOVES (2017 – 2019), qui a réalisé un inventaire de la biodiversité et une évaluation des services écosystémiques de 36 toits végétalisés du Grand Paris, devrait aider à y parvenir.

Objectifs du stage sur les toits végétalisés

A partir des bases de données acquises dans le cadre du projet Grooves, le stage aura pour but de :

  • Créer une carte de la biodiversité des toits végétalisés du Grand Paris;
  • Modéliser les relations entre la biodiversité des toits végétalisés et les services écosystémiques fournis ;
  • Établir un guide pratique pour la création de toits végétalisés fournissant des services écosystémiques tout en développant la biodiversité

Bien que centré sur le Grand Paris en tant que laboratoire vivant urbain du projet Regreen , le stage devra être une source d’inspiration pour les partenaires de Regreen (Danemark, Croatie et Chine), en s’adaptant aux conditions biogéographiques et socio-économiques locales.

Tâches du stagiaire

Sous la codirection d’Annabelle Aish (Bioinspire-Muséum) et Laurent Palka (UMR CESCO), et en liaison avec des collaborateurs du MNHN et d’ARB IdF, le ou la stagiaire concentrera ses efforts dans deux directions :

1. Cartographie et modélisation
En utilisant des outils statistiques et les logiciels ad hoc, il ou elle analysera les jeux de données d’inventaires multi-taxons (flores/arthropodes/micro-organismes) et de services écosystémiques (en particulier, réduction de la température et régulation des eaux de pluie/évapotranspiration) collectés au cours du projet Grooves, et cherchera le lien entre la biodiversité des toits végétalisés, le type d’infrastructure et les services écosystémiques.

2. Guide pratique
En se basant sur la cartographie et la modélisation des toits végétalisés, en tant que NBS, il ou elle proposera un guide pour optimiser les services écosystémiques et la biodiversité dans les villes.

Livrables
Le stage devra aboutir à la production:
• d’un rapport scientifique résumant le travail de cartographie, modélisation et du guide pratique.
• d’un article scientifique, cosignés par les responsables du stage, et soumis à un journal approprié dans le domaine de la conservation.
Ces documents seront élaborés à partir de la littérature la plus pertinente et seront rédigés en anglais.

Profil recherché

Formation requise :
étudiant(e)s en master 2 en France (ou équivalent international) dans une discipline appropriée (biodiversité, environnement, écologie…)

Compétences requises :
• Bonnes connaissances en écologie (l’écologie urbaine serait un plus)
• Compétences en statistiques et maîtrise du logiciel R
• Compétences analytiques
• Capacité de travailler de manière autonome et en partie en équipe
• Rigueur scientifique
• Maîtrise du français et de l’anglais
• Bonne capacité de communication écrite et verbale

Conditions

Collaboration interne : UMR CESCO
Collaboration externe
• Institut Paris Région et son agence régionale sur la biodiversité (partenaire du projet Regreen)
• Autres partenaires du projet Regreen , représentants notamment des “laboratoires vivants urbains”.

Durée : 6 mois
Lieu : MNHN, rue Buffon, 75005 Paris
Rémunération : 615 euros/mois
Pour tout complément d’information, merci de contacter aaish@mnhn.fr

Procédure de recrutement

Référence de cette offre de stage biodiversité à Paris : OE-121020-3
Date limite de candidature : 06/12/2020
Les candidatures doivent comprendre un CV et une lettre de motivation en pdf ou format Word et être envoyées par e-mail avant le 06/12/20 en cliquant ci-dessous.
Les entretiens auront lieu par visioconférence courant décembre 2020. Le choix du ou de la candidat(e) sera arrêté le 18 décembre et le stage commencera au plus tard le 1er février 2021.

Déposer une offre de stage en écologie >>

Clôture des candidatures : 06/12/2020

Partager

About Author

Publidiffusion d'offres d'emploi, de stage et de formations en environnement - Guide non exhaustif. • Candidater à une formation : contacter directement l'établissement. Site à consulter Parcoursup.fr • Candidater à une offre de stage ou d'emploi : cliquer sur le bouton candidater au bas de l'offre.

Publier une offreRéférencer une formation

Commentaires fermés.

error: Copie de contenu non disponible.