Offre de thèse Application de tensioactifs biosourcés et sols contaminés

Sujet de thèse Application de tensioactifs biosourcés pour la remédiation des sols contaminés

UTC-Sorbonne Universités

Thèse Sols contaminés • Date limite de candidature : 20/06/2017

Description du sujet de thèse

Ce projet intègre des enjeux environnementaux dans le domaine de traitement des sols contaminés par des polluants persistants. Il vise à apporter des connaissances scientifiques, permettant d’identifier des molécules tensioactives, ayant un potentiel d’application dans les procédés de dépollution des sols. En raison de leur faible solubilité aqueuse, certains polluants hydrophobes présentent une faible mobilité et biodisponibilité, d’où une forte persistance dans l’environnement. Des molécules tensioactives, présentant des propriétés de mobilisation/solubilisation de polluants hydrophobes, peuvent être utilisées pour des applications de dépollution.
Ces applications impliquent des procédés de traitement physiques, chimiques ou biologiques des sols. La plupart des tensioactifs commercialement disponibles pour les opérations de dépollution sont d’origine pétrochimique. Cependant, leur utilisation peut avoir des conséquences négatives sur l’environnement, certains étant toxiques à doses élevées et faiblement biodégradables. De ce fait l’étude de nouveaux tensioactifs est nécessaire et les familles de molécules tensioactives, biosourcés, constituent de nouvelles pistes d’innovation technologiques. A l’issue de ces travaux de recherche, des molécules tensioactives à faible impact environnemental seront identifiées et proposées pour des opérations de dépollution.

Ce travail de thèse sera basé sur une approche pluridisciplinaire (hydrodynamique et transfert de matière en réacteur à lit fixe, physico-chimie, procédés de dépollution). Il inclura un premier volet, dédié à la sélection de molécules tensioactives candidates. Cette sélection reposera sur l’analyse des propriétés physico-chimiques et des propriétés de structure qui influencent la mobilisation/solubilisation de contaminants. Des tests d’adsorption/désorption du polluant dans la matrice solide (sols de différentes natures) en présence de tensioactifs, permettant d’identifier les tensioactifs possédant les meilleures propriétés de désorption du polluant.
Un second volet sera consacré aux expériences menées à l’échelle de réacteur à lit fixe, permettant de se rapprocher des conditions de terrain en tenant compte de la dynamique du transfert de ces composés dans le sol. Des techniques de traçage et des simulations numériques seront employées pour caractériser l’hydrodynamique et le transfert réactif de matière au sein du milieu poreux. Enfin, des tests de dégradation du couple tensioactif/polluant, permettront d’identifier les tensioactifs pouvant représenter de bons candidats adaptés pour des opérations de dépollution biologique.

La thèse démarrera en octobre 2017.

Profil des candidats :

Le sujet de thèse a un caractère pluridisciplinaire.

Ingénieur en génie des procédés ou master en science du sol, avec des compétences souhaitées en hydrodynamique et transfert de matière en réacteur à lit fixe. Des connaissances en physico-chimie des tensioactifs seraient un plus.

Le candidat devra présenter une forte motivation pour le travail expérimental et si possible un intérêt pour la modélisation numérique. Il doit avoir des prédispositions excellentes pour travailler en équipe et devra faire preuve d’esprit d’initiative et d’innovation.

Pour répondre à cette offre de thèse

Date limite de candidature : 20/06/2017
Référence de l’offre OE-Thèse090617

Diffuser une offre de thèse environnement

Laisser un commentaire