Volontariat Technicien Iles Eparses H/F

0

Les Terres Australes et Antarctiques Françaises recrute un(e) Technicien(ne)

recrutements TAAF terres australes

Volontariat de service civique en Écologie • Limite de candidature : 31/08/2019

Contexte général de la mission sur les Iles Eparses

Depuis 2007, les Iles Eparses (Europa, Bassas da India, Juan de Nova, Glorieuses et Tromelin) sont rattachées à la collectivité d’outre-mer des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF). Cette collectivité gère, entre autre, la Réserve naturelle nationale des Terres Australes Françaises, plus grande Réserve naturelle de France (672 000 km2). Les TAAF se sont vu confier la gestion de ces îles tropicales quasi-vierges afin d’y mettre progressivement en place un modèle de gestion similaire à celui qu’elles développent en zone australe, soit un modèle permettant de concilier le développement d’activités humaines raisonnées et la protection d’un patrimoine naturel d’exception. Ces petits territoires insulaires (43 km2) et en particulier les zones marines qui leurs sont associées (640 000 km2) offrent à la France une position privilégiée pour répondre aux grands enjeux environnementaux.
La Direction de l’Environnement (DE) est chargée de la politique environnementale des TAAF sur l’ensemble des districts. Elle assure notamment la mise en œuvre d’une déclinaison locale de la stratégie nationale pour la biodiversité sur chacune des Iles Eparses. Ces territoires insulaires bénéficient actuellement de plusieurs documents de gestion en faveur de la préservation de la biodiversité (notamment, le plan de gestion du PNM des Glorieuses 2015-2030, le plan de gestion du site Ramsar Europa 2017-2021 et le plan d’action environnementale de Tromelin depuis 2017).
Dans ce contexte, le technicien recruté aura pour principal objectif de mettre en œuvre les opérations inscrites aux documents de gestion des îles Eparses.

Description de la mission

Collecte de données et études de la biodiversité
– monitoring des paramètres démographiques et biologiques de la faune patrimoniale (oiseaux marins, limicoles, tortues marines, passereaux, reptiles terrestres, etc.)
– études sur les mammifères exotiques envahissants (rat noir, chèvre domestique, souris grise, etc.)
– suivi et encadrement des activités anthropiques
– soutien ponctuel à des programmes de recherche

Actions de restauration des écosystèmes
– détection, contrôle et éradication de la flore exotique envahissante
– contribution aux études de faisabilité technique de l’éradication des mammifères exotiques envahissants
– appui aux activités de dépollution de site / gestion des déchets / prévention des risques environnementaux / biosécurité

Communication et information
– rapportage (comptes-rendus, notes de synthèse, etc.)
– bancarisation et synthèse des données collectées
– production de supports de communication environnementale (présentations, articles, etc.)
– formation / information / sensibilisation à l’environnement auprès des usagers de l’île

Coordination opérationnelle
– soutien à l’organisation logistique des missions de terrain (gestion et entretien du matériel, etc.)
– appui à la rédaction/révision des protocoles opérationnels

Profil candidat(e)

Savoirs Savoir-faire Savoir-être
Écologue polyvalent : maîtrise des concepts clés d’écologie terrestre et marine Expérience de terrain dans la mise en œuvre de protocoles de suivi de la faune et/ou de gestion d’espèces exotiques envahissantes Excellent relationnel au sein d’un groupe / Aptitude à travailler en autonomie et en équipe
Compétences naturalistes : ornithologie / Connaissances en zones tropicales ou en oiseaux marins seraient un plus Information et communication auprès de différents publics et usagers Excellente condition physique / Aptitude à travailler en extérieur, en site isolé et dans des conditions climatiques difficiles
Maîtrise des outils de bancarisation/SIG Expérience de travail en aire protégée serait un plus Dynamisme et rigueur
Maîtrise des outils informatiques usuels Polyvalence / Capacité d’adaptation

Formation : Minimum Bac+2 dans le domaine de l’écologie ou de la gestion de l’environnement

Conditions et encadrement

Durée : 1 an (renouvelable 1 an). Prise de fonction : octobre 2019
Dépôt des candidatures : avant le 31/08/2019
Indemnité mensuelle : 1465 €
Lieu : Iles Eparses : 6 mois effectués en 2 ou 3 sessions de terrain de 2 ou 3 mois environ
Siège des TAAF à Saint-Pierre (La Réunion) : 6 mois (répartis entre les missions de terrain)
Base : Temps plein. Les congés sont pris durant les périodes hors missions de terrain.
Salaire : 1465 euros nets/mois (indemnité de base + indemnité supplémentaire afférente au VSC dans les DOM et TAAF). Poste nourri et logé lors des missions de terrain. Non imposable.
Conditions : Aucune limite d’âge pour candidater
Accessible aux personnes ayant déjà réalisé un engagement de service civique.

Ce poste est placé sous l’autorité de la préfète, administratrice supérieure et sous la responsabilité du directeur de l’Environnement et de son adjointe. Sur le terrain, le technicien est placé sous l’autorité du représentant du préfet (gendarme en détachement) ou du chef de mission et encadré depuis le siège par le chargé de conservation des Iles Eparses.

Diffusé par Orientation-environnement.fr • Clôture des candidatures : 31/08/2019

Partager

Commentaires fermés.